Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

L'intelligence artificielle au secours de l'événementiel

Publié par Elodie Gros-Désir le - mis à jour à
L'intelligence artificielle au secours de l'événementiel
© Andrey Popov

Swapcard, la plateforme destinée aux organisateurs d'événements, donne à voir une nouvelle manière d'appréhender l'événementiel en faisant intervenir l'intelligence artificielle.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le secteur de l'événementiel s'est retrouvé complètement chamboulé avec la crise. Si les événements physiques ont tout simplement été annulés la première moitié de l'année 2020, ils ont ensuite fait leur réapparition sous un format inédit. Ainsi, sur la toile, on a vu fleurir une multitude d'événements digitaux.

Si la plupart des organisateurs se sont débrouillés avec les plateformes bien connues du grand public, d'autres se sont tournées vers des outils plus développés comme Swapcard. À la différence de ses concurrents, la plateforme fait appel à l'intelligence artificielle (IA), ce qui permet une optimisation des événements et un gain de temps non négligeable pour les organisateurs.

Elle favorise les interactions entre les participants de l'événement, l'objectif étant de proposer un parcours de visite avant même qu'ils ne se rendent à l'événement. L'intelligence artificielle va les reconnaître, et en fonction de leurs profils, ils se voient proposer une liste de personnes à rencontrer et de conférences à suivre.
Pour ce qui est de l'événement, l'organisateur est complètement autonome. Il crée un compte, crée ensuite son événement, après quoi il crée des programmes dans la plateforme. Quand l'événement sera en cours, un e-mail sera envoyé aux utilisateurs pour leur signaler qu'il est disponible sur la plateforme. À la fin, il est même possible pour les organisateurs de savoir combien de personnes se sont rendues aux conférences, combien de temps elles y ont assisté, qui a interagi avec qui, etc. Ce sont là des informations auxquelles ils n'avaient pas forcément accès sur les événements physiques.

Depuis le début des événements digitaux suppléés par l'IA, un tiers des relations d'affaires ont été propulsées par l'intermédiaire de Swapcard. " Étant donné qu'on fait beaucoup d'événements, on a énormément de données sur les utilisateurs, ce qui nous permet d'avoir une intelligence artificielle de plus en plus précise. " explique Baptiste Boulard, Chief executive officer chez Swapcard. Pour les gros événements où on retrouve un nombre incalculable de conférences et d'intervenants, l'intelligence artificielle va prémâcher le travail pour les utilisateurs. " Sur de gros salons avec plus de 200 000 participants, il y a tellement de contenu, tellement de personnes qu'il est quasiment impossible de s'y retrouver. Avec l'IA, on est capable de créer des filtres dans les contenus et les utilisateurs adorent ça parce qu'ils sont dirigés vers ce qui les intéresse. ". Sur la plateforme, la moyenne idéale pour un salon est de deux jours. L'usage du virtuel pousse à privilégier les formats courts, condensés.

" Les événements virtuels sont une véritable révolution dans l'événementiel " selon Baptiste Boulard. " À l'avenir, seuls 11% des organisateurs d'événements dans le monde projettent de faire des événements uniquement en présentiel et 85% des organisateurs d'événements veulent privilégier les événements hybrides qui sont à la fois virtuels et physiques". Ainsi, la pandémie a radicalement changé la manière dont les organisateurs perçoivent l'événementiel.

" Là où un événement physique prenait énormément de temps -il fallait se déplacer, prendre les transports et tout ça générait des frais- les événements virtuels constituent un véritable gain de temps. De plus, parmi les participants aux événements, on se rendait compte qu'une personne sur deux ne s'y rendait pas. Sur un événement virtuel on serait plus dans l'ordre d'une personne sur trois, une personne sur quatre. Petit plus : vous avez la possibilité de toucher beaucoup plus de monde avec des coûts moins élevés : par exemple, il n'y a plus besoin de louer de salle ".

En 2020, pas moins de 1 500 événements virtuels ont été organisés par Swapcard l'espace de six mois. Et la tendance s'affirme de plus en plus puisqu'en l'espace de seulement trois mois, 800 événements ont déjà été organisés.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande