Cosmobay~Vectis dévoile le premier baromètre
de la Relation Banque Client

Publié par JUNIOR GRATIAN le

Je m'abonne
  • Imprimer
Cosmobay~Vectis, société de conseil en management et en technologies, vient de publier son premier "Baromètre de la Relation Banque Client", dont le principal objectif est de mesurer la satisfaction des particuliers vis-à-vis de leur banque principale et de mettre en lumière les principaux leviers d’actions pour se différencier de ses concurrents. Pour réaliser cette étude, Cosmobay~Vectis a envoyé, via Internet, un questionnaire à 1 083 personnes représentatives de la population française entre le 2 et le 13 juillet 2005, chacune possédant un compte dans une des principales banques nationales (Banque Populaire, BNP Paribas, Caisse d’Epargne, Crédit Agricole, LCL, Crédit Mutuel, La Poste et Société Générale). Parmi les principaux enseignements, l’étude faire ressortir une relation relativement stable des clients avec leur agence, puisque 58 % personnes déclarent être dans leur banque depuis plus de dix ans et 80 % n’envisagent pas d’en partir. En revanche, l’étude apporte un bémol à ce bon résultat, en précisant qu’il s’agit davantage de relation client/conseiller que client/banque, d’où la fragilité, finalement, de cette relation "humaine". Pour renforcer l’attachement à l’enseigne, l’étude relève deux leviers d'action pour les banques : sécuriser la confiance personnelle qui existe déjà, via une professionnalisation du métier de conseil et un travail sur la transparence ; mais également créer une véritable relation entre le client et l’institution, notamment en s’appuyant sur les multiples canaux afin de renforcer la proximité plurirelationnelle. Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Insights

Par Barbara Haddad

Éco-conception, innovation, contact direct avec leur communauté ... les DNVB portent leurs valeurs comme conviction forte pour conquérir le [...]