Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Google dévoile "Topics", nouvelle alternative au ciblage sans cookies tiers

Publié par Floriane Salgues le | Mis à jour le
Google dévoile 'Topics', nouvelle alternative au ciblage sans cookies tiers

Alors que la disparition des cookies tiers sur Chrome, le navigateur de Google, est prévue pour la mi-2023, le géant de la tech travaille à proposer, via l'initiative Privacy Sandbox, des alternatives pour remplacer le suivi et le ciblage par cookies tiers : après FLoC, place à Topics.

Je m'abonne
  • Imprimer

Adieu le projet "FLoC" (Federate Learning of Cohorts) et place à "Topics". Google annonce, le 25 janvier, une nouvelle proposition pour la publicité ciblée par centres d'intérêt. Et cela, dans le cadre de son initiative Privacy Sandbox, alternative (à destination de l'écosystème de la publicité) aux cookies tiers, ces "traceurs" dont la disparition a été annoncée sur son navigateur Chrome à horizon de la mi-2023. "Topics est le fruit de nos enseignements ainsi que des retours de l'industrie concernant les expériences menées sur notre précédente proposition, FLoC, qu'elle vient remplacer", partage Vinay Goel, directeur produit de Chrome Privacy Sandbox, dans un billet de blog.

Topics : le ciblage par centres d'intérêt

La méthode FLoC des cohortes (groupes de personnes) par habitude de navigation est donc abandonnée au profit de l'identification par le navigateur de thèmes (des "Topics" en anglais) représentatifs des principaux centres d'intérêt des utilisateurs ("fitness", "voyages", par exemple). La nouvelle méthode, Topics, se base sur l'historique de navigation de l'utilisateur, pour une semaine donnée et un appareil donné - sachant que les thèmes sont gardés en mémoire 3 semaines avant d'être supprimés. "Lorsqu'un internaute visite un site Web participant, Topics sélectionne seulement trois thèmes, un thème pour chacune des trois dernières semaines, que l'API transmet ensuite à ce même site ainsi qu'à ses annonceurs partenaires", explique Vinay Goel. Seuls les thèmes sont partagés, l'API ne révèle pas à des tiers, ni même à Google, les différents sites visités par l'internaute.

Sur Chrome, les internautes peuvent, via les paramètres de contrôle, voir les thèmes partagés, supprimer ceux qu'ils ne leur correspondent pas ou, même désactiver entièrement la fonctionnalité. "Les thèmes sont sélectionnés avec attention afin d'exclure les catégories potentiellement sensibles, telles que le genre ou l'appartenance ethnique. Dans la mesure où Topics est alimenté par le navigateur, elle apporte plus de transparence, et permet de mieux contrôler la manière dont les données sont partagées, en comparaison avec les mécanismes de suivi tels que les cookies tiers", précise le directeur produit de Chrome Privacy Sandbox.

Une alternative solide aux cookies tiers ?

Une expérimentation de Topics sur le navigateur doit, selon Google, être "prochainement" lancée au niveau mondial pour permettre aux développeurs de sites Web et aux annonceurs de tester cette API. Leurs retours permettront à Google, conscient de l'importance du financement du Web par la publicité de modifier sa fonctionnalité, ou, à l'instar du projet FLoC de l'abandonner.

À date, Topics se positionne comme une "option qui n'inclut pas de mécanismes de suivi dissimulé, comme le fingerprinting (la collecte par un navigateur d'informations sur l'appareil d'un internaute pour définir son "empreinte digitale", NDLR) afin de continuer à afficher des publicités pertinentes".


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles