La data, nouvelle alliée du luxe

Publié par le

Grâce à la donnée, le luxe allie à ses métiers traditionnels des services d'un nouveau genre. La data serait-elle le nouvel ADN des marques de luxe?

Je m'abonne
  • Imprimer
Tiffany incite ses clients à partager leur wishlist

Avec le Sweet Link, Tiffany mise sur les réseaux sociaux en Chine. Cette nouvelle fonctionnalité est un QR code mis en avant en boutique, sur le site e-commerce et sur WeChat. Il a pour fonction d'inciter les clients de la marque à se créer leur propre wishlist et à la partager avec leurs proches. Elle vient compléter une gamme de services comme l'Engagement Ring Guide, qui permet à un couple de configurer sa bague de fiançailles et de partager son choix en ligne. Cette démarche propose aux Chinois, grands utilisateurs de réseaux sociaux mais aussi acheteurs moins initiés au luxe, de valider leurs choix en se faisant aider de leurs communautés. Indirectement, cet outil est un moyen de flatter leur ego d'acheteurs de marques de luxe. Un réel bénéfice marketing pour Tiffany, qui, en créant ces outils de partage de choix personnels, collecte des informations précieuses de social media, simplifie l'achat de la joaillerie et s'assure un fort développement auprès des clientèles asiatiques.

Martine Ghnassia et Isabelle Grange, InCapsule By Ifop

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet