Recherche
Se connecter

ibis : au minimum +50% de CA observé grâce au nouveau concept

Publié par Clément Fages le

ibis opère depuis plusieurs années une refonte qui porte aujourd'hui ses fruits : alors qu'a été dévoilée ce 17 octobre la nouvelle identité de la marque, réalisée par l'agence W, ces hôtels "nouvelle formule" enregistrent au S1 2019 des hausses de CA comprises entre +50 et +100% ! Décryptage.

Je m'abonne
  • Imprimer
La stratégie : revaloriser l'ADN d'ibis et attirer de nouveaux publics

Avec 2300 hôtels dans le monde, ibis est un acteur incontournable de l'hôtellerie française, et l'une des marques les plus connues du groupe Accor. Ce qui ne l'empêche pas de chercher à se renouveler, comme nous le mettions en avant l'an passé avec la sélection, parmi nos personnalités marketing de l'année, de Caroline Benard, directrice expérience et marketing international des marques économiques (ibis, ibis Styles et ibis budget) du groupe.

Après avoir communiqué en début d'année sur le nouveau design des établissements et la volonté d'ouverture de la marque auprès de nouveaux publics, elle décrypte aujourd'hui pour nous la stratégie à l'oeuvre derrière le repositionnement de la marque ibis, et dévoile la nouvelle identité de celle-ci, très largement inspiré de sa nouvelle plateforme ibis MUSIC. "Nous avons toujours été une marque proche de sa clientèle. Au moment de nous redéfinir, nous avons donc sondé nos clients avec IPSOS. Ils ont largement exprimé le besoin de se recentrer sur l'humain et de se rencontrer, alors qu'il y a de plus en plus de défiance dans la société", explique la directrice marketing. Or qui mieux qu'un hôtel pour rencontrer des gens venus des quatre coins du monde ? Alors que des plateformes comme Airbnb promettent aux touristes de vivre comme un local, les hôtels ibis se proposent de leur faire rencontrer des locaux !

Mais comment attirer la clientèle locale au sein des hôtels ibis ? "Très bien accueillir les gens, c'est la promesse de base de l'hôtellerie", rappelle Caroline Benard. ibis cherche simplement à capitaliser sur cet ADN, en allant au-delà de la vente de nuitées. Deux cibles sont alors définies : le "work in the lobby", destiné aux gens désireux de travailler la journée dans un endroit où le wifi est gratuit, l'accueil est souvent meilleur que dans un café ou un Starbucks, et le prix des boissons souvent moins onéreux ; et le développement du bar, notamment en soirée.


Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Cross canal

Par Eloïse COHEN

Quel parcours idéal ? Comment s'assurer, tout d'abord, d'être repéré puis d'être choisi ? Le cabinet MacKinsez donne sa vision du parcours client [...]