Recherche
Se connecter

Ce qu'ont pensé les Français de Dmexco 2018

Publié par Clément Fages le

40 000 personnes, plus de 1000 exposants, 570 speakers et une petite centaine de conférences... Difficile de tout faire à Dmexco, sans doute le plus grand salon européen du genre. Parmi la foule, nous sommes allés à la rencontre de neuf exposants français pour recueillir leurs impressions.

Je m'abonne
  • Imprimer
Mathieu Llorens, directeur général d'AT Internet, solution d'analytics

" J'ai passé beaucoup de temps à enchaîner les rendez-vous avec nos clients allemands, principalement des broadcasters. Par ailleurs je suis assez content de l'évolution du salon. En devenant payant, je pense qu'il attire un public plus qualifié ", explique Mathieu Llorens, directeur général d'AT Internet, qui, s'il avait pu s'échapper, aurait assisté aux conférences sur le RGPD, " dont la mise en application demeure encore beaucoup trop floue, et au débat sur les alliances entre médias, alors que Bruxelles vient d'acter la mise en place du droit voisin pour la presse, qui oblige les GAFA à rémunérer les éditeurs dès qu'ils utilisent leurs contenus. " Un sujet qui intéresse particulièrement Mathieu Llorens, qui vient de signer quelques-uns des principaux broadcasters européens.

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet