L'Union de la Publicité Extérieure s'engage contre les dérèglements climatiques

Publié par le | Mis à jour le
L'Union de la Publicité Extérieure s'engage contre les dérèglements climatiques

Dans le cadre de la lutte pour la protection de l'environnement, l'UPE (l'Union de la Publicité Extérieure) s'engage en faveur de la transition écologique.

Je m'abonne
  • Imprimer

Alors que le projet de loi portant sur la lutte contre les dérèglements climatiques est examiné par le Parlement, l'UPE -dont les adhérents représentent plus de 80% de ce secteur d'activité en France- prend une décision de taille.

Récemment engagé en faveur de la transition écologique, l'organisme opte pour la promotion d'une communication responsable. Dans cette optique, l'UPE a décidé d'amplifier sa transformation avec pour objectif à long terme d'adopter un modèle de développement écologique.

En amplifiant sa transformation, la communication extérieure, média de la proximité et des mobilités, souhaite contribuer à celle de l'économie et de la société françaises en faveur d'un modèle de développement écologique, innovant et créateur d'emplois.

La lutte contre les dérèglements climatiques au coeur des débats

Pour ce faire, elle a dans un premier temps prévu de limiter les émissions de carbone de ses adhérents qui s'engagent à réduire de 20% les émissions de CO2 en 2025 et de 48% en 2035 par rapport à l'année 2019. L'objectif à long terme étant d'atteindre la neutralité carbone en 2050 et de recourir le moins possible aux mécanismes de compensation.

Dans le cadre de la communication responsable, l'UPE s'engage à afficher chaque année à titre gracieux une campagne nationale faisant la promotion de comportements éco-responsables. Une part significative du volume global des campagnes du média seront consacrées aux campagnes en faveur du climat.

L'engagement de l'organisme se retrouve également au travers des messages qu'elle accepte de diffuser. Ainsi, l'organisme faisant partie de l'ARP (l'Agence de Régulation Professionnelle de la Publicité) s'engage à respecter l'ensemble des recommandations déontologiques. Depuis 2005, l'UPE a mis volontairement en place une procédure de demande de conseil préalable à la diffusion des campagnes publicitaires.

L'UPE compte aussi proposer des conditions particulières accordées aux campagnes de communication faisant la promotion des usages et comportements durables selon les critères co-construits par un comité ad hoc composé de professionnels et de parties prenantes et validées au cas par cas par ce même comité élargi à l'UPE. Ces conditions pourront prendre la forme d'une négociation tarifaire spécifique se substituant aux conditions générales de vente ou d'une bonification gracieuse du dispositif réservé.

Un suivi permanent de la mise en application de ces engagements est assuré par l'organisme qui permettra à des personnalités extérieures d'assister à la commission RSE.

A lire aussi

Évian et BETC doublement primés au Grand Prix de la Communication extérieure

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

La Rédaction

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet