Recherche
Se connecter

Elon Musk: les trois leçons d'un succès

Publié par Lounis Khelaf le - mis à jour à
Elon Musk: les trois leçons d'un succès

Le succès des entreprises d'Elon Musk n'a rien d'inéluctable. Certes le parcours est semé d'embûches mais Musk est parvenu à fonder un empire des nouvelles technologies. Cet extrait tiré du livre de Xavier Desmaison et Guillaume Jubin "Le Bûcher des vérités", présente les facteurs de cette réussite.

Je m'abonne
  • Imprimer

Croiser les compétences

D'abord, Elon Musk est passé maître dans l'art du principe de cohérence. Il a réussi à créer de puissantes synergies entre les trois entités qu'il dirige. Dans le langage de l'entrepreneur, cela s'appelle la "théorie du champ unifié", c'est-à-dire la capacité à susciter des convergences entre les différentes activités: "Toutes les entreprises [...] sont interconnectées à court et à long terme. Tesla fabrique des batteries que SolarCity peut vendre à ses clients. SolarCity fournit les panneaux solaires des stations de recharge où les conducteurs de Tesla peuvent s'approvisionner gratuitement. Les nouveaux propriétaires de Model S choisissent régulièrement d'adopter le mode de vie de Musk et équipent leur maison de panneaux solaires. Tesla et SpaceX s'aident aussi mutuellement. Ils échangent des connaissances sur les matériaux, les techniques de fabrication et les arcanes du fonctionnement d'usines construites à partir de zéro". En somme, Elon Musk applique à l'innovation et à la stratégie ce qui vaut dans le domaine des idées. Pour asseoir une proposition de valeur ou des convictions, il est indispensable de miser sur une parfaite cohérence. Un système, qu'il soit économique ou idéologique, sera d'autant moins pris en défaut qu'il repose sur des fondations interdépendantes se renforçant les unes les autres. C'est ce que nous avons déjà expliqué au sujet d'Ikea et des hommes politiques. Comme le dit Michael Porter, "la cohérence [...] protège des imitateurs en créant une chaîne aussi solide que son maillon le plus fort". Elle reste plus que jamais un facteur clé de succès dans un univers où la tendance à l'éparpillement et le péché d'inconsistance - l'autre nom du "vide stratégique - contaminent les modes de vie et les pratiques managériales.

Pousser ses idées jusqu'au bout

Ensuite, Elon Musk a toujours fait preuve de ce que l'on peut appeler "l'assertivité stratégique", c'est-à-dire une capacité à prendre des positions stratégiques audacieuses et volontaires. Il n'a pas hésité à effectuer le "grand saut" en prenant des options risquées sur des marchés que l'on croyait verrouillés par les mastodontes traditionnels. " Ce qui est fascinant, c'est que Musk reste disposé à tout perdre", précise Ashlee Vance, en soulignant que l'homme d'affaires pousse ses idées jusqu'au bout. À la différence d'un certain nombre de dirigeants, il ne semble pas paralysé par l'aversion au risque, ce travers qui affecte trop souvent la prise de décision en ce début de xxie siècle: "À force de ne prendre aucune option stratégique - par peur de choisir et par crainte des risques attachés à n'importe quelle décision -, on se contente de l'idée selon laquelle l'environnement est complexe et mouvant". C'est une faute que ne commet pas Elon Musk puisqu'il est précisément celui qui rend l'écosystème des marchés de l'énergie, de l'aérospatial et de l'automobile "complexe" et "mouvant". Ses choix, en apparence radicaux, lui permettent d'avoir un coup d'avance sur ses concurrents et de dicter les règles du jeu. Cela lui donne aussi l'occasion de "parler fort" et d'être entendu, un avantage certain à l'heure où la bataille de l'attention fait rage. Pourquoi écoute-t-on Elon Musk? Parce qu'il nous raconte une histoire intéressante, quelque chose d'inédit qui entre en résonance avec les espoirs et les peurs les plus intimes de nos sociétés. Quand bien même on le trouverait insupportable ou arrogant, force est de reconnaître que son discours imprime et marque les esprits. Faisons le test inverse pour s'en persuader: seriez-vous capables de citer une idée marquante formulée par un dirigeant du monde de l'automobile ou de l'énergie ces dernières années? À l'exception de celles d'Elon Musk, il y a toutes les chances pour que vous n'en trouviez aucune... Le milliardaire ne cherche pourtant pas à plaire au plus grand nombre ou à convaincre 100 % des gens. Il souhaite juste embarquer des personnes qui manifestent une foi équivalente à la sienne en l'avenir qu'il dessine. Elon Musk a compris que dans un monde de controverses impossibles à trancher, il était préférable de s'appuyer sur une petite cohorte de partisans ultra-motivés que sur une vaste armée d'adeptes du consensus mou. En outre, c'est une manière de réactiver une vieille leçon de l'Histoire: pour le meilleur comme pour le pire, ce sont souvent des minorités agissantes ou d'avant-garde qui ont impulsé les grandes métamorphoses de la société.

Voir loin dans le temps

Enfin, notons que grâce à l'histoire qu'il nous raconte, Elon Musk est porteur d'une vision du monde. Il "parle avec tant de passion des automobiles, des panneaux solaires et des batteries qu'on oublierait aisément que ces projets sont plus ou moins annexes à ses yeux. Il croit dans les technologies au point d'y voir la meilleure voie à suivre pour l'amélioration de l'humanité". Toute sa communication s'articule autour de ce but supérieur. Quand il évoque la fabrication des véhicules électriques/autonomes et la multiplication des "Gigafactory" (les usines dédiées aux batteries lithium-ion), ce n'est qu'un habillage pour servir la portée générale de son propos. Lorsqu'il s'adresse au public, Elon Musk donne surtout du sens à la mission prométhéenne de ses entreprises et à leur rôle fondamental pour la marche du globe. Il nous vend le rêve d'une Terre débarrassée des effets dévastateurs du réchauffement climatique, libre de jouir de l'énergie infinie fournie par Dame Nature et peuplée par une espèce d'un genre nouveau, l'Homme multi-planétaire. Tout cela grâce à un Iron Man devenu dieu Soleil, passé des reflets bleu-acier d'un complexe de la Silicon Valley aux éclats rayonnants d'un vaisseau interstellaire filant à pleine vitesse vers la conquête de Mars...


Je m'abonne
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet