Marketing éphémère : levier digital contre le sida

Publié par Manon Marc le - mis à jour à
Marketing éphémère : levier digital contre le sida

À l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, le lundi 1er décembre 2014, Grenade & Sparks lance l'opération Hair S'extra.

Je m'abonne
  • Imprimer

Cette année, Grenade & Sparks, agence française spécialisée dans la pub et le digital, n'a pas voulu avoir un discours moralisateur ou institutionnel sur le sida comme on en voit souvent.

L'agence, qui participe à la refonte digitale du programme Coiffeurs contre le sida, a lancé l'opération Hair S'extra (#hairsextra) grâce à la création d'un site éphémère qui réinterprète des objets du quotidien liés à la coiffure en accessoires plaisir. On peut ainsi trouver le sèche-cheveux S'extra Multi Touch ou la brosse S'extra Bomb.

L'objectif ?

L'agence veut combattre la banalisation qui entoure la maladie - 22% des interrogés de l'enquête 2012 d'Unaids pensent qu'il existe des médicaments contre le Sida - mais elle souhaite également élargir sa cible. En effet, bien que la cible première du programme Coiffeurs Contre le Sida reste les coiffeurs, l'agence sensibilise ici le plus grand nombre.

Chaque fois que l'internaute clique sur "acheter", une vidéo préventive contre le Sida apparaît avec le message "On peut jouer avec le sexe mais pas avec le Sida".

Coiffeurs contre le sida

Initié par la Division des Produits Professionnels de l'Oréal il y a près de 15 ans, Coiffeurs contre le Sida est un programme éducatif de prévention de l'Unesco.

L'Oréal est convaincu qu'il existe une réelle relation de proximité et de confiance entre un coiffeur et ses clients qui peut permettre le dialogue et la prévention autour du Sida.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet