Recherche
Se connecter

Le Manège à Bijoux se pare de diamants

Publié par SOPHIE PIVAUT le

Le Manège à Bijoux E. Leclerc souhaite aujourd'hui réaffirmer sa différence et reprendre de l'avance en s'engageant dans un nouveau combat : la démocratisation du diamant.

Je m'abonne
  • Imprimer

Pionnier de la démocratisation du bijou il y a 20 ans, le Manège à Bijoux E. Leclerc souhaite aujourd’hui réaffirmer sa différence et reprendre de l’avance en s’engageant dans un nouveau combat : la démocratisation du diamant. Avec Australie, le distributeur entame, dès cette semaine, une campagne qui bouscule les règles sociales. De par sa rareté et sa beauté, le diamant est indissociable de l’univers du luxe et du rêve. Un rêve devenu désormais accessible à tous grâce au Manège à Bijoux, mettant ainsi fin à un privilège jusqu’à présent réservé aux riches.
C’est la remise en cause de cet ordre établi que l’agence Australie met en scène à travers deux visuels montrant des hommes riches esseulés et dépités. L'accroche, "Le diamant est à prix E. Leclerc. La séduction n’est plus ce qu’elle était", répond aux premières annonces en se plaçant du côté des femmes, qui ont désormais le pouvoir de se faire plaisir elles-mêmes en s’offrant un diamant. La campagne a débuté le 16 novembre.

Je m'abonne
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Agences

Par La rédaction

Chaque semaine, découvrez notre récap' des compétitions et des appels d'offres remportés par les agences, les régies publicitaires et les prestataires [...]