Recherche
Se connecter

Trou structural

Abonnez-vous à partir de 16,20€
  • Imprimer
Un trou structural désigne une absence de relation. Cette situation, identifiée par Ronald Burt en 1992, est la manifestation d’un espace vide entre deux relations au sein d’un groupe. Ce vide appelle l’intermédiation potentielle par un tiers, au risque que l’information subisse une perte de qualité, un manque de contrôle et une diffusion ralentie. Mais l’intermédiation peut aussi se faire au profit de l’intermédiaire alors en situation de contrôle relatif. À propos de la théorie de Burt, Christophe Baret, Isabelle Huault et Thierry Picq expliquent que : « elle s’inscrit moins dans une perspective relationnelle que dans une conception structurale du réseau. Pour cet auteur, l’existence d’opportunités exploitables rend une structure de réseau plus efficace pour un individu, dans la mesure où elle lui permet de développer des avantages concurrentiels. Le concept de trou structural, central dans la théorie de Burt, désigne l’absence de relations entre des contacts non redondants (i.e. des contacts qui permettent un accès à des personnes ou à des ressources différentes). Si une structure est riche en trous structuraux, l’acteur pourra alors se poser en intermédiaire entre ces contacts non redondants, il sera ainsi une sorte de pont, un point de passage obligé entre deux contacts qui sont, ou ont eux-mêmes, des accès à des ressources différentes. Être le point de passage entre des contacts (ou groupes de contacts) non redondants permet donc de bénéficier d’informations plus nombreuses, plus variées d’être plus tôt informé et d’être, plus que d’autres, un candidat pris en compte lorsque de nouvelles opportunités apparaissent. »

Définitions sur le même sujet

La rédaction vous recommande

Par Yext

La recherche vocale et les experiences vocales sont les tendances les plus brulantes du moment Elles donnent forme une nouvelle forme dexperience [...]