Marques : 7 façons de réagir au Covid-19

Publié par le

Mobiliser son appareil productif au profit de la lutte contre l'épidémie, faire des dons, offrir gratuitement son service ou verser une prime à ses salariés : voici sept manières de réagir à la crise actuelle.

Je m'abonne
  • Imprimer
Les groupes de spiritueux et de cosmétiques se mettent au gel hydroalcoolique

Le gel hydroalcoolique est devenu, au même titre que les masques de protection, un objet de convoitise. Face au sur-achat quelque peu égoïste de certains consommateurs, la chaine de supermarchés MENY a mis en place une offre quelque peu surprenante pour éviter la pénurie de ce produit, une bouteille de gel hydroalcoolique coûte 5,50€, deux bouteilles coûtent 268€. Mais pour être sûr que les personnes qui en ont réellement besoin ne soient pas en manque, des entreprises ont réorganisé leurs usines afin qu'elles produisent du gel hydroalcoolique. C'est le cas de grands groupes de spiritueux comme Pernod Ricard, Absolut Vodka ou Irish Distillers qui utilisent leur alcool qui entre dans la composition du fameux gel. L'entreprise qui a ouvert la voie à cette pratique est le groupe LVMH qui a mis à profit ses usines de parfum pour produire du gel hydroalcoolique. D'autres grands noms du cosmétique comme L'Oréal, Yves Rocher ou Les Parfums Berdoues, un PME installée près de Toulouse, ont suivi cette tendance. L'objectif est de fournir du gel hydroalcoolique au personnel hospitalier en manque.

La rédaction

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Veille

Par Hugo Reau

Chaque semaine, découvrez notre récap' des compétitions et des appels d'offres remportés par les agences, les régies publicitaires et les prestataires [...]