Portage salarial, découvrez les 5 étapes importantes à suivre

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Portage salarial, découvrez les 5 étapes importantes à suivre

Vous avez envie de vous lancer dans le portage salarial, alors découvrez les 5 étapes importantes à suivre avant de sauter le pas.

Je m'abonne
  • Imprimer

Portage salarial : 5 étapes pour franchir le cap

Le portage salarial est un mode de travail qui séduit de plus en plus d'adeptes. Toutefois, avant de s'y lancer, il est important de bien connaître le fonctionnement du portage salarial. Celui-ci présente de nombreux avantages et des contraintes particulières qu'il faut envisager pour adopter sereinement ce statut. Ainsi, il est important de se renseigner auprès de sociétés de portage salarial spécialisées dans le domaine afin d'avoir l'ensemble des informations utiles. Voici 5 étapes essentielles à suivre avant de franchir le cap du portage.

Étape 1 : avoir des missions avec une entreprise cliente

Dans un premier temps, il est important d'avoir du travail auprès d'une entreprise cliente pour envisager de se mettre en portage salarial. C'est souvent dans cette logique que les travailleurs envisagent de contacter une société de portage salarial. En tant que salarié porté, vous devez être capable d'être autonome dans vos missions quotidiennes. Dans certains cas, l'entreprise de portage peut aussi vous donner des contacts pour vous aider à appréhender au départ le fonctionnement du portage salarial.

Étape 2 : le portage salarial est-il réalisable ?

Avant d'aller plus loin dans le fonctionnement du portage salarial, il est important de savoir si oui ou non cette option est envisageable. Il faut savoir que le portage est possible pour une prestation avec une durée maximum de 36 mois. Vérifiez donc la durée de votre mission avant de contacter une entreprise de portage salarial.

De plus, certaines missions ne peuvent pas être envisagées en portage. C'est le cas notamment avec :

- Le service à la personne,

- Les professions réglementées.

Découvrez des conseils sur le quotidien en entreprise avec le site spécialisé entreprise-et-compagnie.fr. En plus, il faut savoir si vous êtes capable de devenir un salarié porté. En effet, ce statut impose quelques conditions. Il faut à la fois être autonome, qualifié et expérimenté dans le domaine pour prétendre à devenir un salarié porté.

Enfin, la question de la rémunération est importante pour comprendre parfaitement le fonctionnement du portage salarial. En effet, il existe une convention collective de portage salarial qui impose un salaire minimum pour le salarié porté. Celui-ci doit être au minimum égal à 77% du plafond de la sécurité sociale. Ces précisions peuvent vous être apportées par la société de portage salarial.

Étape 3 : trouver une société de portage salarial

Pour réussir à se mettre en portage, il faut évidemment trouver une entreprise spécialisée dans le domaine. Vous pouvez alors contacter différentes entreprises afin d'avoir des comparatifs, notamment sur les frais de gestion pour optimiser vos dépenses. En plus, votre société de portage salarial doit pouvoir vous proposer au cours de vos missions des formations. Ces dernières vous permettent de gagner en productivité et en performance. Pensez donc à demander aux spécialistes les formations proposées.

Enfin, au-delà des formations, la société de portage salarial vous permet aussi de bénéficier d'un certain réseau professionnel. Celui-ci est toujours intéressant pour développer de nouvelles missions et augmenter son chiffre d'affaires. Pensez-y dans les éléments à observer pour comprendre le fonctionnement du portage salarial avant de faire votre choix.

Étape 4 : déterminer le contrat de travail le plus adapté

La signature d'un contrat de travail est obligatoire pour assurer le bon fonctionnement du portage salarial. Celui-ci doit préciser si vous optez pour une durée indéterminée ou déterminée et surtout que ce contrat s'exerce en " portage salarial " afin d'être distingué du contrat de travail classique.

Si vous optez pour un CDI, il faut savoir qu'il existe quelques différences avec le contrat de travail classique. En effet, la société de portage salarial ne doit pas vous fournir du travail. C'est au salarié porté de trouver lui-même ses missions. De plus, elle n'est pas non plus dans l'obligation de rémunérer le salarié porté entre deux missions, contrairement à un salarié en contrat de travail classique où la rémunération est mise en place de manière mensuelle.

Ces contraintes du fonctionnement du portage salarial doivent alors être connues et anticipées par le salarié porté avant de signer un contrat de portage.

Étape 5 : la signature du contrat commercial avec l'entreprise cliente

Pour que le portage soit bien réel, il faut l'existence d'un contrat commercial de prestation de service avec un client. De cette manière, le salarié porté exerce des missions pour le compte d'une entreprise cliente. Découvrez des informations complémentaires sur le site service-public.fr.

Une fois le contrat signé, le salarié porté peut commencer son activité en portage salarial. À la fin de chaque mois, il faut penser à remplir un compte rendu d'activité à remettre à la société de portage salarial. Celle-ci permet d'établir la fiche de paie correspondante.

Une fois ces 5 étapes réalisées, vous êtes officiellement un salarié porté. Prenez le temps d'avoir l'ensemble des éléments sur le fonctionnement du portage salarial et de vous faire accompagner par des spécialistes afin de vous lancer sereinement dans cette aventure.

Je m'abonne

Brand Voice

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet