Recherche
Se connecter

Marketing d'influence : seuls 55% des comptes Instagram sont réels

Publié par Thomas Loisel le - mis à jour à
Marketing d'influence : seuls 55% des comptes Instagram sont réels

Le marketing d'influence se porte bien, mais ses dérives y sont encore légion.Tels sont les constats de l'étude réalisée par Influence4You et HypeAuditor, dévoilée le 4 octobre 2019.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le marché de l'influence marketing est en bonne croissance, puisque le secteur devrait peser 10 milliards de dollars en 2020, pour atteindre 22,3 milliards en 2024. Toutefois, selon une étude réalisée par Influence4You et HypeAuditor publiée le 4 octobre 2019, certaines dérives se développent.

Engagement significatif

C'est la première donnée de l'étude : la croissance du marché est tirée par l'engagement en France. Ainsi, ce taux d'engagement est 19% supérieurs à la moyenne mondiale. À y regarder de plus près, c'est la branche micro-influenceurs (entre 5 à 10 000 abonnés) qui est principalement dynamique avec des taux d'engagement entre deux à trois fois supérieurs aux méga-influenceurs (plus d'un million d'abonnés). "L'influence marketing demeure un levier puissant et au fil des années, c'est un média performant et fiable", souligne Stéphane Bouillet, fondateur d'Influence4You. La cible des millennials reste et de loin la tranche la plus percutante : 86% des influenceurs sur Instagram ont entre 18 et 35 ans. De surcroît, ils sont 51% d'influenceurs entre 25 et 34 ans.

Alors que la croissance est réelle, sa portée peut varier à la surprise générale. Ils sont 79% d'influenceurs à n'avoir pas mentionné une marque dans les six derniers mois. Le revers de la médaille, c'est que mentionner une marque réduit le taux d'engagement de 30%, surtout chez les nano-influenceurs (entre 1000 et 5000 abonnés) et les micro-influenceurs (entre 5 000 et 20 000 influenceurs).

Seuls 55% des comptes sont réels

L'étude d'Influence4You repose sur les chiffres d'Hype Auditor, outil analytique sur Instagram basé sur l'intelligence artificielle. Hype Auditor qui détecte 95,5% de toutes les activités de la fraude, est une source qui permet de vérifier l'audience, la qualité de l'engagement et enlève les valeurs aberrantes. Avec un tel engouement du secteur de l'influence, une course contre-la-montre aux chiffres pour séduire encore et toujours plus de marques, l'appât du gain, il devient monnaie-courante d'acheter des followers. Ainsi, seulement 55% des abonnés sur Instagram sont de vraies personnes et 1 compte sur 2 a des followers non-authentiques. C'est dans cette démarche pédagogique qu'Influence4You a souhaité prendre la parole : "Environ 20% des influenceurs ont eu recours à des achats de followers et cette pratique est clairement à dénoncer. Le gonflement global de ces chiffres est surtout subi par les influenceurs qui sont honnêtes pour leur grande majorité", soulève Stéphane Bouillet.

L'enjeu des fraudes a un impact non-négligeable sur le ROI de la campagne. À titre d'exemple, ils sont 19,7% de macro-influenceurs (entre 100 000 abonnés à un million d'abonnés) à acheter des followers quand ils sont 32,5% de micro-influenceurs (entre 5 et 20 000 abonnés) à se procurer des followers. Une dénonciation qui a de quoi mettre en péril le métier ? C'est tout le contraire selon Aleksandr Frolov, DG d'HypeAuditor : "Si la fraude est une vraie préoccupation des marques, il existe des outils pour permettre aux marketers de limiter leur impact. L'enjeu est avant tout de s'équiper car les conséquences économiques peuvent être désastreuses".

Méthodologie :

L'étude d'Influence4You et HypeAuditor repose sur 130 000 comptes, filtrés sur 100 critères.

Je m'abonne

Du sport au marketing, il n’y a qu’un pas. Je traite tous les aspects du marketing pour Emarketing.fr et le magazine Marketing. Pour en savoir plus : [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Social media

Par Eloïse COHEN

Pour séduire les annonceurs, Snapchat ajoute une nouvelle offre: Dynamic Ads pour créer automatiquement des campagnes en temps réel. Et ce, [...]