Comment bien choisir ses dotations ?

Publié par BOGO + le - mis à jour à

La promotion reste au centre de la stratégie des marques. Celles-ci ne lésinent pas sur la générosité des offres envers les consommateurs. Les shoppers n’ont jamais eu autant de pouvoirs face aux marques ! Grace à cette nouvelle position de force, leurs attentes ont changés vis-à-vis des annonceurs.

Je m'abonne
  • Imprimer

L’expérience, vecteur d’engagement 

L’avènement du numérique a profondément modifié l’expérience client. Le parcours consommateurs est plus compliqué qu’auparavant, et la démultiplication des points de contacts a complexifié la portée du message des marques. L’expérience client représente un nouvel enjeu. Elle tient compte de tous les contacts du consommateur avec l’entreprise mais surtout du sentiment laissé à ce dernier lors des interactions avec la marque. Dans le cadre d’une activation marketing, répondre aux attentes des consommateurs est nécessaire. 

Ces derniers sont à la recherche de nouveautés et de nouvelles expériences. Les marques doivent à présent offrir des instants mémorables pour les satisfaire. Le facteur émotionnel est désormais une part majeure du concept, il permet l’aspect privilégié du moment de partage entre l’annonceur et le shopper. Verrouiller la dimension émotionnelle est l’une des clés pour bien choisir sa dotation. 

 

Miser sur l’émotion 

Le consommateur attend plus des marques, car il est plus engagé que jamais auparavant. Pour remercier leurs clients, les entreprises misent sur les offres promotionnelles. Bien que le prix reste en tête des facteurs de prise de décision d’achat. L’affectif n’est pas sans reste. Les marques ne doivent pas hésiter à prendre les consommateurs par les sentiments ! 

Ils sont en quête d’expériences en plus d’un simple produit. 

La création d’une préférence de marque et de fidélisation des consommateurs passe par le renforcement des liens au travers d’instants magiques.  

L’impact des récompenses expérientielles dans l’esprit des consommateurs est sans nul doutes mémorable, du fait des souvenirs créés grâce à la marque. 

Offrir des instants de bonheur, de la joie et du plaisir à ses consommateurs, c’est une formidable opportunité d’augmenter son capital sympathie de marque, ses ventes produits, et améliorer la fidélité des clients.

 

Mais alors, comment bien choisir sa dotation ? 

 

1/ Identifier la cible 

Le choix de la dotation s’effectue en fonction de la cible visée. Et pour définir sa cible marketing, mieux vaut créer de vraies personas. L’idée est d’établir un profil type client qui rassemble les caractéristiques idéales pour le produit. 

Humaniser le personas facilite son identification. Quelques astuces simples aide ce travail empirique. 

Tout d’abord, il faut situer le personas dans la population. 

  • Nommer le personas : « John, le sportif » 
  • Définir son âge : 20 ans, 40 ans, 60 ans 
  • Définir son lieu de résidence : en ville, à la campagne, nomade 
  • Définir ses revenus : CSP, CSP+
  • Définir sa situation familiale : célibataire, en couple, parent 
  • Définir sa personnalité : créatif, extraverti, sportif 

 

2/ Déterminer son comportement 

Une fois sa position dans la population déterminée, alors il est possible d’affiner le profil via un storytelling. Le personas fait forcément partie d’un groupe d’appartenance. Définir les grandes lignes de ce groupe aide à appréhender le comportement de la cible. Pour cela, il suffit de se poser quelques questions telles que : 

  • Quels sont ses loisirs ? 
  • Quelles sont ses opinions au regard de l’actualité ? 
  • Quelles autre marques et produits consomme-t-il ? 
  • Quelles sont ses peurs ? 
  • Quelles sont ses challenges ? 

 

3/ Trouver LA dotation

La réflexion autour de la dotation peut commencer. Plusieurs collaborateurs se réunissent pour échanger autour de la thématique. Chacun des participants s’approprient la problématique dans un premier temps. L’atmosphère est créative. Pour ne pas brider la créativité, l’espace d’échange doit être vierge de tout jugement de valeur pour la première phase du brainstorming. L’esprit critique sera utilisé dans un second temps pour challenger les idées apportées. Uniquement les critiques constructives sont admises afin de s’assurer de la viabilité d’une proposition. Il faut littéralement peser le pour et le contre de chaque idée retenue. 

 

La dotation promotionnelle est un lien émotionnel entre la marque et son consommateur.  Le caractère expérientiel permet de renforcer ce lien, il faut ainsi apporter un grand soin au choix de la dotation. 

 

Je m'abonne

Autres articles proposés

Retail
BOGO +

Par BOGO + via Marketme

La promotion reste au centre de la stratégie des marques. Celles-ci ne lésinent pas sur la générosité des offres envers les consommateurs. Les [...]