Recherche
Se connecter

Infographie Textile : les investissements promo en hausse de 30% depuis 2010

Publié par Clément Fages le

De plus en plus omniprésentes, les périodes promotionnelles comme le Black Friday, mais aussi les French Days ou les soldes classiques prennent un poids croissant dans l'activité des enseignes textiles, mais ne créent pas de ventes incrémentales selon les chiffres publiés ce 20 novembre par Kantar.

  • Imprimer

Source : ©pressmaster - stock.adobe.com

Le marché du textile est de plus en plus dépendant des offres promotionnelles selon Kantar, qui a étudié l'évolution du poids de ces dernières dans la politique des enseignes depuis dix ans. "Vectrices de croissance les promotions pèsent de plus en plus lourd sur ce marché, passant de presque 9 millions d'euros en 2010 à plus de 11 millions d'euros en 2019, soit une augmentation de près de 30% en 10 ans", note Kantar dans son communiqué.

Alors que les marques se divisent de plus en plus entre pro et anti Black Friday, le poids économique de cet événement a doublé ces cinq dernières années, passant de 3,9 à 6,9% des ventes totales enregistrées par le secteur textile en novembre 2014 et novembre 2019. Néanmoins, cet événement, à l'instar des French Days depuis deux ans, ne permet pas au marché de doper les ventes annuelles globales des enseignes. Néanmoins, les promotions, prisent dans leur globalité, permettent de recruter des acheteurs et d'augmenter leurs paniers moyens, ce qui génère de la croissance en valeur (+4,8%).

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet