E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing
En ce moment En ce moment

Alternative au Black Friday : les initiatives se multiplient !

Publié par Barbara Haddad le

Plutôt que rentrer dans une course effrénée à la promotion, de plus en plus de marques et enseignes font le choix de transformer le Black Friday en une journée qui promeut une consommation plus écoresponsable et raisonnée, comme le Green Friday ou le Fair Friday.

Je m'abonne
  • Imprimer

Black Friday vs Green Friday : quelles sont les intentions des consommateurs pour le 29 novembre 2019 ?

Né aux États-Unis, le Black Friday a lieu chaque année au lendemain du jeudi de Thanksgiving. Un moment promotionnel fort que d'autres pays se sont mis à adopter dont la France, les pure players et retailers y voyant là l'opportunité de réaliser un chiffre d'affaires important, juste avant la course aux cadeaux du mois de décembre.

Un français sur deux compte acheter lors du Black Friday 2019, avec un budget moyen prévu de 233 €, soit 10% de plus que l'an dernier (+21 €)*. Une journée qui s'annonce donc encore très dynamique pour les achats. Pourtant, même si les consommateurs y participent, ils ne sont pas naïfs : plus de la moitié (53%) considèrent qu'il s'agit d'une nouvelle trouvaille marketing pour faire dépenser plus.*

Ainsi, en réponse à cette journée de promotions massives, de nombreuses marques et associations ont décidé de se mobiliser pour dénoncer cette initiative jugée comme trop incitatrice à l'achat impulsif. Le mouvement Green Friday est ainsi né pour sensibiliser les citoyens aux conséquences sociales et environnementales de la surconsommation. D'un autre côté alors, plus de deux français sur trois considèrent que les marques devraient soutenir et rejoindre ce mouvement (67%) et 45% ont l'intention de soutenir et/ou participer au Green Friday.**

C'est donc un paradoxe qui s'installe, les consommateurs étant partagés entre leur sensibilité à une consommation plus responsable et raisonnée, et leur besoin de ménager leur budget grâce à des promotions : ils ne sont ainsi plus que 38% à penser que le Black Friday devrait disparaître. **

"La promotion outrancière du Black Friday ne sert personne. Alors que les distributeurs et les fabricants perdent de l'argent, les consommateurs perdent leurs repères. Mais la plus grande victime ce sont les marques car cet appel à la surconsommation va à l'encontre des nouvelles attentes des consommateurs. Dans ReGeneration (étude Wunderman Thompson Intelligence), 64% des français nous disent essayer de réduire leur consommation pour améliorer leur impact. Le Green Friday propose cela : moins, mais mieux", constate Virgile Brodziak DG de Wunderman Thompson.

* Etude OpinionWay-iloveretail.fr novembre 2019.
** Etude YouGov - Novembre 2019.

Deuxième Fair Friday pour Nature et découvertes

Cette année encore, le retailer a choisi de mettre en avant des "réductions qui comptent" Elles concerneront cette année les oiseaux, avec par exemple : "il y a 73 % de moineaux domestiques en moins à Paris". L'objectif est de sensibiliser tout un chacun sur leur disparition progressive des villes et des campagnes malgré leur importance pour maintenir la biodiversité des jardins.

" L'extinction en masse des oiseaux est l'un des signaux forts de l'érosion de la biodiversité. Imaginons-nous un monde sans leur présence ni leur chant ? Le Fair Friday est pour nous un moment important de mobilisation où l'on redit l'urgence d'agir, en proposant des actions utiles et accessibles à tous. C'est un point saillant du travail que nous menons au quotidien avec les associations pour donner vie à leurs projets", déclare David Sève, directeur de la Fondation et des engagements de Nature & Découvertes.

Ainsi, le 29 novembre 2019, 18 000 sachets de graines seront distribués gratuitement dans les magasins Nature et découvertes pour nourrir les oiseaux dès les premiers froids.

La Fondation Nature & Découvertes doublera également le montant de l'Arrondi en caisse dans les magasins et sur le site marchand durant toute la semaine, du 25 novembre au 1er décembre 2019. Cette somme sera reversée à la Ligue de Protection des Oiseaux.

Enfin, une réduction de 20% sera proposée sur une sélection de produits : mangeoires, nichoirs, jumelles etc.

Ces initiatives visent à mieux connaître et protéger les oiseaux et sont alignées avec la labellisation B Corp obtenue par Nature et Découvertes."Nature & Découvertes met au service de tous son énergie, son réseau, son potentiel et sa notoriété pour accompagner ces évolutions écologiques, éthiques et sociétales, au service du bien commun", confirme Antoine Lemarchand, l'entreprise est le meilleur acteur au service des changements auxquels aspire la société.

Pour rappel, le Fair Friday avait touché en 2018 près de 2,7 millions de clients et 30 000 euros ont été reversés au profit de quatre associations (Sea Shepherd, LPO, ASPAS, Longitudes 181).

#desréductionsquicomptent

Le Vrack Friday de NATURALIA

Du 26 novembre au 2 décembre 2019, NATURALIA agit en faveur d'une consommation durable avec une deuxième édition aussi de son "Vrack Friday". Pendant quatre jours, l'enseigne invitera les consommateurs, novices ou avertis, à passer au vrac avec une réduction mais raisonnable de 20 % sur plus de 140 références en vrac : pâtes, riz, fruits secs, noix, graines, céréales, thé, café, biscuits, bonbons, mais aussi pâtes à tartiner, liquides etc. Cette initiative vise à accompagner le changement d'habitude et s'inscrit dans un mois de novembre entièrement dédié au Zéro déchet.

" En 2018 NATURALIA a décidé de lancer le Vrack Friday à contre-pied du Black Friday, nous renouvelons cette année l'opération. Il y a une réduction de 20% assez classique, pour faciliter la découverte, pas de " surpromotion " dans nos rayons et parallèlement les équipes partageront des conseils pour mettre à ceux qui souhaitent passer au Zéro déchet de trouver facilement des informations et alternatives", nous confie Sidonie Tagliante, directrice marketing et communication NATURALIA.

De plus, en 2019, l'enseigne rejoint le mouvement #MakeFridayGreenAgain lancé à l'initiative de la marque de vêtements Faguo : "cette initiative nous a paru en phase avec nos actions. Nous avons souhaité ainsi apporter notre soutien à cette démarche en rejoignant le collectif qui compte plus de 400 marques. Le Black Friday a un coût sociétal majeur. Il induit une course à la surproduction en amont et plus de déchets en aval. Il nous paraît évident que plus les marques s'engageront dans un commerce responsable et raisonné plus cela créera de la valeur et du sens pour les consommateurs", précise-t-elle.

Le collectif "Make Friday Green Again"

" Le Black Friday nous rendait vraiment mal à l'aise et nous avons décidé de nous en séparer pour se rapprocher des valeurs de notre marque. Toute l'année, nous nous efforçons de réduire nos émissions de CO2 avec beaucoup d'actions différentes comme faire des produits en matériaux recyclés, et nous avons planté 1,4M d'arbres pour les compenser. Comme nous défendons la consommation responsable et raisonnée, nous avions prévu d'expliquer cela à notre communauté FAGUO avec un message unique MAKE FRIDAY GREEN AGAIN. C'est alors que nous nous sommes aperçus que quelques marques que nous connaissons avaient pris aussi cette décision de leur côté, pour les mêmes raisons que nous. Nous leur avons donc proposé de s'unir autour d'un pack de communication commun réalisé par FAGUO, pour qu'ensemle le message soit plus fort. C'est finalement 200 marques qui ont répondu à l'appel en une semaine et nous sommes actuellement plus de 450 marques françaises réunies autour de deux points communs : nous ne ferons pas le Black Friday et nous allons expliquer pourquoi à notre communauté", raconte Romain Teissedre, responsable communication Faguo.

L'enseigne de vêtements Faguo a donc initié ce collectif qui regroupe aujourd'hui plus de 450 marques de toutes tailles : Nature et Découvertes, Jone, Sessùn, Bergamotte, Emoi Emoi, Tediber etc. Il dénonce la surconsommation, qui est notamment accentuée par le Black Friday, alors que chaque année, ce sont plus 500 millions de vêtements qui sont jetés en France ! L'objectif est dons de consommer moins mais mieux et de restaurer une consommation raisonnée.

FAGUO va par exemple inviter sa communauté à trier leur placard : revendre, recycler, ou réparer les vêtements, en mettant ceux usagés dans des bornes de recylcage par exemple. "Ce genre de journée peut encourager les gens à prendre conscience qu'il est possible de systématiser une économie circulaire et d'encourager les marques textiles à travailler avec des matériaux recyclés et donc moins polluants", précise Romain Teissedre.

Aude du Colombier, co-fondatrice de Tediber précise : "Nous avons pour volonté d'offrir à nos clients des produits aux bons prix tout au long de l'année. C'est pour cette raison que Tediber n'a jamais participé au Black Friday et ne pratique pas de soldes. Plutôt que de faire des promotions, nous préférons investir dans la qualité de nos produits et dans des initiatives environnementales. C'est aussi l'occasion de nous engager pour la consommation responsable, c'est pourquoi aujourd'hui nous avons rejoint l'initiative " Make Friday Green Again " ".

Fair Friday aussi chez Rutabago

Premier concept de panier prêt-à-cuisiner 100 % BIO en livraison dans toute la France, Rutabago confirme son engagement pour la troisième année consécutive avec le Fair Friday.

Du 4 au 29 novembre 2019, Rutabago et l'épicerie solidaire Aurore située en Seine-Saint-Denis lancent une grande collecte de fonds via la plateforme sociale et solidaire MiiMOSA. Cette collecte permettra d'offrir un repas 100 % BIO tous les cinq euros reversés. Rutabago offrira aussi un repas supplémentaire pour chaque repas financé.

Les dons seront étalés sur toute l'année pour que l'épicerie solidaire de l'association Aurore puissent bénéficier de ces repas sains et bios toute l'année. Cette épicerie permet aux bénéficiaires d'accéder à une alimentation de qualité à moindre coût (produits alimentaires, fruits & légumes, etc), en ne payant que 10 % à 25 % du prix réel des produits.

"Depuis 3 ans, cette initiative grandit et nous en sommes très fiers. S'alimenter sainement à un vrai coût encore aujourd'hui et Rutabago s'inscrit comme un projet citoyen pour donner l'accès au Bio à tous. En attendant cette réelle transition vers une alimentation bio pour tous, nous avons décidé d'agir aujourd'hui pour porter une démarche solidaire auprès des publics les plus éloignés d'une alimentation responsable. Et en plus, sensibiliser le plus grand nombre à cette problématique du Bien Manger est essentielle, cette campagne est donc un acte fort", explique Younes El Hajjami, co-fondateur Rutabago. Depuis sa création, Rutabago reverse 5 % du volume de ses ventes aux épiceries solidaires.

Passionnée de veille et d'innovation, je suis à l'affût des dernières initiatives menées par les marques et enseignes ainsi que les nouveaux [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet