Forte d'un CA en hausse de 9% en 2019, Angelina vise l'international

Publié par Chloé Le Blay le | Mis à jour le
Forte d'un CA en hausse de 9% en 2019, Angelina vise l'international

Exigence de qualité et implantation dans de nouveaux pays... Les projets sont légion pour les salons de thé Angelina. Isabelle de Bardies, Directrice Générale de la marque, évoque la stratégie de l'entreprise pour 2020.

Je m'abonne
  • Imprimer

Une stratégie articulée entre qualité, luxe et excellence à la française : En 2020, Angelina poursuit son renforcement de marque et son expansion sur le marché. Implantée dans des lieux emblématiques de Paris et ses alentours, notamment au Palais des Congrès depuis 30 ans et au Château de Versailles, la marque met l'accent sur l'art de vivre à la française et cherche à attirer la clientèle locale. Elle met ainsi en scène sous la forme de collections saisonnières une large gamme de produits exclusifs, allant du sucré au salé. Le tout en continuant à miser sur les produits iconiques des salons de thé Angelina, à savoir son chocolat chaud, dit "L'Africain", et sa pâtisserie signature, le Mont-Blanc, tous deux en tête des ventes.

Se voulant exigeante, la marque cherche à renvoyer une image de perfection jusque dans les assiettes, notamment pour sa gamme salée : "on ne va pas faire un vulgaire croque-monsieur" explique Isabelle de Bardies, Directrice Générale d'Angelina. Une quête d'excellence que la marque du groupe Bertrand veut ériger en symbole de son identité. Voulant défendre son savoir-faire et garder une certaine cohérence, la marque reste fidèle à son chef pâtissier, Christophe Appert, et n'envisage pas de collaborer avec des pâtissiers stars. C'est cette identité et cette histoire qui font la réputation de l'entreprise et qui attirent les partenaires "qui doivent comprendre la marque" souligne Isabelle de Bardies.

Des partenaires nécessaires pour son développement en province, notamment à Lyon, et dans de nombreux pays comme en Arabie Saoudite, qui représente son 2e marché en chiffre d'affaires avec la plus grande boutique ouverte en 2018. Une boutique Angelina va d'ailleurs ouvrir ses portes courant 2020 à New York. Très appréciée par les Américains, qui représentent la première clientèle sur Internet, la marque y développera sa vente de produits salés avec une certaine attention. Forte de 31 sites dans le monde dont 24 franchisés, la marque va ouvrir un autre site à Riyad, tout comme au Koweït, où Angelina prévoit également de renforcer sa présence. Avec un chiffre d'affaires en croissance de 9% en 2019, l'entreprise reste dans une dynamique d'élargissement et de renforcement de sa marque. Un renforcement qui passe désormais inévitablement par des engagements RSE : l'entreprise a pris des mesures environnementales et collabore depuis un an avec l'application anti-gaspillage alimentaire Too Good To Go.


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Retail

Par Barbara Haddad

Bénéfices et avantages concurrentiels, prix, cibles et canaux d'activation... Découvrez, sur un seul tableau, l'ensemble des solutions drive-to-store [...]

Retail

Par Eloïse COHEN

M. Moustache lance [re]colte, une semelle entièrement recyclée qui devrait équiper, à terme, tous ses modèles. Une démarche éco-responsable [...]