Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Le CEO de Salesforce a (aussi) la tête dans l'Internet des objets

Publié par Thierry Derouet le

Je m'abonne
  • Imprimer

... et sur tous les smartphones

Au passage Marc Bénioff aura annoncé que sa plateforme Salesforce 1 tournera prochainement, en plus des environnements iOS et Android, sur Windows Phone comme sur BlackBerry. Avec une innovation de taille : ses applications mobiles tourneront même quand l'utilisateur n'est pas connecté au réseau. Les ambitions de Salesforce vont bien au delà du CRM, son coeur de métier, car Salesforce 1 est aussi bien une plateforme pour accompagner des commerciaux sur le terrain que pour déployer des innovations touchant aussi bien aux objets connectés qu'à la relation client.

Salesforce accompagne l'innovation de ses clients

Pour marquer le terrain de l'Internet des Objets, Marc Bénioff aura profité de son passage à Paris pour annoncer un partenariat stratégique avec Philips sur le domaine de la santé connectée. Le deal est simple. Salesforce fourni la plateforme technique pour relier les objets connectés de patients aux hôpitaux et cliniques qu'accompagne Philips. Et chez Philips, on reconnaît qu'ils n'avaient jamais vu un déploiement s'effectuer de manière aussi agile et rapide. Cette même logique, Salesforce, veut la proposer entre des clients et des marques, Saleforce 1 étant présenté comme une plateforme universelle pour gérer des données de toutes natures. Données qu'il est facile d'associé à des capteurs, ces fameux objets connectés. D'autant plus que depuis le rachat d'ExactTarget et de sa solution Marketing Cloud, suivre de A à Z une relation entre un client connecté et une marque n'a jamais été aussi simple. Reste que si 66% des entreprises françaises sont dans la maturité digitale, seule la moitié d'entre elles ont réellement entamé leur "transformation".

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles