Recherche
Se connecter

Infographie Quel est l'impact de la télévision pour les pure-players ?

Publié par Floriane Salgues le

Le gain de trafic naturel moyen résultant d'une campagne en télévision menée par un pure player serait de + 65 %, selon Realytics, qui dresse un panorama des investissements et performances drive-to-web.

  • Imprimer

La télévision est un média efficace pour les e-commerçants, prône Realytics, spécialisé dans la mesure de l'impact des campagnes TV sur le digital, qui a mesuré la performance de 220 campagnes en parrainage et espace classique de 80 annonceurs e-commerçants. Selon l'étude, le gain de trafic naturel moyen résultant d'une campagne en télévision menée par un pure player serait de + 65 %, dont 73 % en impact indirect.

Le secteur de la distribution réagirait particulièrement bien à un spot TV, avec un gain de trafic de + 89 %. Parmi les autres "gagnants" d'une campagne en télévision : les services (+43 %), le voyage-tourisme (+ 31%) et la finance et les assurances (+25 %).

89 % des e-commerçants investissent dans l'achat d'espace classique en télévision, car ce type d'achat leur offre la possibilité d'optimiser leurs plans médias, note Realytics. 11 % choisissent le parrainage.

La productivité de l'audience, mesurée par le ratio Contacts/GRP, est différente d'un univers de chaîne à l'autre. Une mise à plat qui cache la surproductivité des plans intégrant des chaînes historiques. En effet, les plans contenant une programmation sur les chaînes historiques sont beaucoup plus performants : la pression est 3 fois plus productive et 2 fois plus économique qu'un plan sans chaînes historiques.

"Si les chaînes historiques sont coûteuses de prime abord et semblent délivrer une audience peu réactive, leur utilité dans un plan orienté business est avéré. Ne pas les intégrer au motif que leur audience est sous-productive en ROI, c'est oublier le médiaplanning et ses mécanismes, explique Valérie Teboul, responsable des études chez Realytics, dans un communiqué. L'audience recrutée par les chaînes historiques et certaines chaînes de la TNT apporte une couverture de la population cible qui apporte sa visibilité à la campagne et la possibilité d'en mémoriser le message. La pression délivrée sur les autres chaînes va prendre en charge la répétition du message auprès de la cible. L'intégration dans un plan TV de l'ensemble des univers de chaînes maximise les performances des plans."

Méthodologie : 80 annonceurs e-commerçants interrogés de juillet 2017 à décembre 2018. Mesure de la performance de 220 campagnes, soit 440 millions d'euros investis en parrainage et espace classique.

Journaliste pour Emarketing.fr et le magazine Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je me tais, je tweete : @FloSalgues [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Média

Par Léna Gautier, planneuse stratégique, et Martin Brunet, creative strategist assistant chez Biborg

Le média affichage se réinvente en permanence grâce au digital. Tour du monde des meilleures campagnes Digital Out Of Home et installations [...]