Recherche
Se connecter

Sur quelles innovations mise le groupe TF1?

Publié par le - mis à jour à
Sur quelles innovations mise le groupe TF1?

Avec son programme d'accélération à Station F et sa collaboration avec de multiples start-up, le groupe TF1 se positionne sur les nouveaux usages, dont le vocal.

Abonnez-vous à partir de 16,20€
  • Imprimer

Depuis janvier 2018, le groupe TF1 a impulsé une dynamique d'innovation, en s'appuyant notamment sur l'écosystème start-up. Via son programme d'accélération à Station F, le MediaLab, TF1 tend à anticiper différents usages : "Nous gagnons un temps précieux dans nos projets d'innovation grâce au travail commun entre le groupe et les start-up, relate Stéphanie Boissin, directrice de l'innovation du groupe TF1. Cette collaboration est également un outil interne très intéressant en termes d'acculturation à d'autres méthodes de travail."

Machine learning, chatbot, personnalisation...

Avec l'appui des start-up, TF1 explore le contenu sous toutes ses formes : ainsi, Nomalab a amélioré l'offre de service des clients de TF1 Studio, en ajoutant un nouveau service de livraison à la Media Factory TF1. Zenweshare a permis d'adresser aux utilisateurs de MYTF1 des contenus personnalisés, tels que des newsletters, en fonction de leur profil. PlayPlay a renforcé la production de formats vidéo sociaux avec au bout la signature d'un contrat pour TF1, LCI et Téléshopping. Enfin, Synchronized a déployé sa technologie dans l'écosystème MYTF1 pour permettre à l'internaute de personnaliser son expérience de lecture en choisissant de consommer ses séquences préférées."Un certain nombre des start-up de la saison 1 fait aujourd'hui partie de nos fournisseurs", confirme Stéphanie Boissin.

Après une saison 1 semble-t-il réussie, la saison 2 du programme d'accélération intègre 6 jeunes pousses à fort potentiel : Newsbrige (du machine learning au service de la classification de vidéo), Facil'iti (adapte l'accessibilité du Web aux personnes en situation de handicap), Daily d'initiés (outil d'analyse des audiences multisupports), Le Drenche (journal de débats), Sentlty (outil de création de chatbot simplifié) et Little Globe-Trotter (guides touristiques numériques pour les enfants).


Un focus mis sur le vocal

Face à la vague déferlante des nouveaux usages sur la réalité augmentée, l'intelligence artificielle et les assistants vocaux, le groupe TF1 s'est penché au cours de l'année sur ces sujets brûlants : "Nous avons mis en place lors de la Coupe du monde une application VR qui a décollé au-delà de nos espérances, avec plus de 120 000 téléchargements de l'application MYTF1 au cours du Mondial. Nous avons également lancé des assistants vocaux, pour suivre la cadence d'un usage appelé à se développer très rapidement", poursuit Stéphanie Boisson.

Le groupe TF1, pour mieux répondre aux nouveaux usages de consommation des contenus, a déployé de nouveaux services d'interfaces vocales depuis juin dernier. Il est ainsi possible d'installer"LCI - L'essentiel de l'Info", pour avoir accès à la demande aux résumés des dernières informations de la journée, par un simple "Alexa, quels sont les news ?". Le Groupe TF1 a lancé également une application sportive autour des podcasts de Téléfoot, juste à temps pour la Coupe du monde, ainsi qu'une application recensant 70 000 recettes de cuisine, alimentée par Marmiton.

Si la réalité augmentée et la réalité virtuelle resteront des fils conducteurs pour l'année 2019 avec le lancement imminent de nouveaux produits intégrant de l'AR, TF1 compte davantage activer le processus de démocratisation de ses assistants vocaux : "Nous devons l'explorer davantage. L'objectif est de continuer à appréhender le vocal et surtout de le comprendre", conclut Stéphanie Boissin.

Du sport au marketing, il n’y a qu’un pas. Je traite tous les aspects du marketing pour Emarketing.fr et le magazine Marketing. Pour en savoir plus : [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet