Recherche
Se connecter

Seulement deux tiers des annonceurs pensent être conformes au RGPD

Publié par le - mis à jour à
Seulement deux tiers des annonceurs pensent être conformes au RGPD
© ©tanaonte - stock.adobe.com

Un annonceur sur trois n'est pas en conformité avec le RGPD selon la 4ème édition du baromètre du programmatique en France réalisé par Quantcast et l'EBG. 20% d'entre eux seulement ont mis en place une Consent Management Platform, et un peu plus de 10% le framework de l'IAB.

Abonnez-vous à partir de 16,20€
  • Imprimer

Le programmatique s'impose comme un mode d'achat privilégié chez les annonceurs selon la 4ème édition du baromètre du programmatique en France réalisé par Quantcast et l'Electronic Business Group, qui ont interrogé pour l'occasion 470 professionnels en place chez les annonceurs (53% du panel), éditeurs (28%) et agences (19%).

Chez 83% des annonceurs sondés, la part des dépenses programmatiques devrait augmenter dans le budget display global. Les bannières display classiques restent le format privilégié des professionnels : 94% des sondés en font sur desktop, 71% sur le web mobile et 48% sur les applications mobiles. Sur desktop, la publicité native (54%) devance la vidéo (50%) et l'habillage (42%), mais est derrière la vidéo sur mobile (46% vs 48% sur le web, 23% vs 29% sur les applications).

Interrogés sur l'avenir, 48% des annonceurs et des agences et 59% des éditeurs pensent que le programmatique va devenir l'unique façon d'acheter et de commercialiser les inventaires publicitaires en ligne. Si 59% des annonceurs ne pensent pas internaliser la gestion opérationnelle des campagnes, 54% d'entre eux pensent le faire pour la mesure et l'attribution des résultats.

Néanmoins, les incertitudes liées au RGPD sont criantes : 66% des annonceurs et des agences trouvent le RGPD trop complexe et pensent qu'il est un frein à l'utilisation de la data dans le cadre du programmatique. Ils sont 60% dans ce cas chez les éditeurs.

Par ailleurs, 33% des annonceurs et agences ne pensent pas être en conformité avec le règlement, et seulement 20% d'entre eux ont mis en place une CMP pour recueillir le consentement des internautes, laquelle n'est compatible avec le Transparency & Consent Framework de l'IAB. Côté vente, 84% des éditeurs se disent conformes, et 73% d'entre eux ont une CMP, compatible dans 96% des cas avec ledit framework.


Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet