Seedtag lance une technologie d'optimisation de placement publicitaire

Publié par Fiona Gentilleau le - mis à jour à
Seedtag lance une technologie d'optimisation de placement publicitaire
© zapp2photo - stock.adobe.com

L'adtech Seedtag, spécialisée dans la publicité contextuelle, annonce ce mardi 24 février le lancement de sa technologie d'optimisation dynamique de placement publicitaire permettant d'augmenter les performances des campagnes.

Je m'abonne
  • Imprimer

Seedtag annonce le lancement de sa technologie d'optimisation dynamique du placement publicitaire (DPO). Celle-ci s'appuie sur l'analyse de la structure de la page web et des modèles de comportement des utilisateurs comme le temps passé sur la page, le temps de visualisation, la vitesse de défilement, la taille de l'écran, la conception du site web et la longueur de la page, et ce pour déterminer les zones à forte attention, l'itinéraire de navigation et le tracé du regard de l'utilisateur. L'outil désigne ensuite en temps réel le meilleur emplacement d'insertion de l'encart, quel que soit l'espace (visuel, vidéo, article texte).

"Lorsque l'on fait de la publicité contextuelle, le placement est essentiel. Comme pour le parrainage d'événements ou les égéries de marque, on sait que certains placements sont beaucoup plus efficaces que d'autres. En matière de publicité contextuelle en ligne, cela devient crucial. La DPO est le résultat de sept ans d'expérience et d'apprentissage de nos algorithmes pour fournir aux annonceurs la meilleure expérience publicitaire pour chaque combinaison URL-utilisateur. Cette fonctionnalité est déjà intégrée dans notre offre publicitaire contextuelle complète et est disponible pour les clients qui cherchent à maximiser l'efficacité", explique Jorge Poyatos, codirecteur général de Seedtag, dans un communiqué de presse.

Une nouvelle fonctionnalité qui complète la technologie d'analyse contextuelle propriétaire de Seedtag. Dans un contexte de disparition progressive des cookies et d'exigence d'une publicité digitale respectueuse des données personnelles, l'IA contextuelle est une alternative pour trouver le bon équilibre entre personnalisation des annonces et protection des données. Elle s'appuie sur l'analyse de plus de 10 000 articles scannés chaque minute pour développer une compréhension quasi-humaine du contenu, et le meilleur niveau de brand safety du marché. Grâce à la combinaison de l'IA contextuelle et des placements publicitaires dans le contenu, la DPO est en mesure de maximiser l'impact de la publicité, en augmentant la perception de la marque de 22 % et en multipliant par 5 le temps d'attention. Elle permet une augmentation jusqu'à 10 % de la visibilité des campagnes et peut cibler 110 % de contenu supplémentaire avec des encarts diffusés directement sur les visuels, sur des vidéos ou dans le texte, grâce à la suite complète de placements publicitaires dans le contenu. Selon Clarisse Madern, directrice France de Seedtag, "Grâce à la DPO, nous nous assurons que nos marques partenaires ne manquent aucun contenu pertinent pour intégrer leurs messages et positionner leur marque. Ce processus en temps réel nous donne également plus de flexibilité en matière d'optimisation des campagnes, en garantissant que chaque annonce obtienne une exposition, une attention et des performances optimales".

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Média

Par La Rédaction

L'iSCOD, l'école de commerce en ligne et en alternance, annonce le lancement de sa nouvelle campagne TV et web destinée au grand public.