Oracle désire s'offrir BEA Systems

Publié par BORREN SANDRINE VAN le

Une semaine après celle de SAP sur Business Objects, le géant américain contre-attaque en présentant une offre de rachat du spécialiste des architectures SOA.

Je m'abonne
  • Imprimer

Action, réaction. Oracle n’aura laissé que quelques jours à SAP l’impression de monopoliser l’actualité du marché des progiciels informatiques : le géant américain vient en effet d’annoncer son intention de racheter BEA Systems, spécialiste des infrastructures applicatives et leader mondial des technologies SOA. Une OPA inamicale dont le montant s’élèverait, si elle aboutissait, à 6,66 milliards de dollars. Loin d’être une intégration de technologies complémentaires, cette opération permettrait à Oracle de voir un de ses sérieux concurrents devenir une précieuse source de revenus grâce à l’acquisition d’un portefeuille clients mondial. Toutefois, BEA a vite réagi : le conseil d’administration de l’entreprise refuse cette alliance, qu'il estime sous-évaluée, mais ne refuse pas d'accepter l'offre de tout acteur qui y mettrait le bon prix. Un clin d’œil à Hewlett Packard qui avait également fait une proposition en début d’année pour racheter le spécialiste du SOA. Sans oublier IBM, numéro 2 du segment des serveurs applicatifs, qui pourrait profiter de cette occasion pour prendre la tête du marché. Le roman fleuve sur l’avenir de BEA est donc loin d’être fini.

Je m'abonne
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet