Recherche
Se connecter

Mathieu Gallet lance Majelan "pour connaître les audiences du podcast"

Publié par le - mis à jour à
Mathieu Gallet lance Majelan 'pour connaître les audiences du podcast'

Mathieu Gallet n'est plus président de Radio France, mais il est toujours à l'écoute du marché de l'audio : depuis le MMA Forum, il explique vouloir, avec Majelan.audio, offrir une réponse aux éditeurs qui souhaitent connaître les usages autour du podcast et améliorer la diffusion de ces contenus.

Abonnez-vous à partir de 16,20€
  • Imprimer

Depuis son départ de la présidence de Radio France en mars 2018, Mathieu Gallet a changé de vie, mais pas d'univers. Passé de la radio publique à la tête d'une start-up, il se focalise désormais sur le podcast. Un sujet qu'il connaît bien : "La radio est le dernier média impacté par le digital, et le podcast aujourd'hui est au coeur de ce mouvement. Quand je suis arrivé à Radio France en 2014, 15 millions de nos podcasts étaient téléchargés par mois. En mars dernier, c'était 60 millions ! Mais le problème que j'avais identifié en tant qu'éditeur, c'est qu'on ne connaît pas vraiment son audience. Au-delà du nombre de téléchargements, il faut avoir accès aux données d'usage. C'est pourquoi j'ai lancé Majelan.audio, qui se veut une plateforme de distribution et d'agrégation pour les podcasts."

Connaître les audiences afin d'améliorer la monétisation de ces contenus audio, mais aussi d'adapter leur création et de faciliter leur promotion : "Les podcasts se découvrent encore beaucoup grâce au bouche-à-oreille ! Nous voulons répondre à ce besoin en utilisant les algorithmes, les indications données par les utilisateurs et un peu de curation humaine, afin de ne pas enfermer les utilisateurs dans une bulle."

Lancement au printemps après une levée de fonds

Lancé officiellement au printemps 2019, Majelan, qui devrait communiquer dans les prochaines semaines sur une levée de fonds qui vient d'être finalisée, se basera sur un modèle freemium. "Il y a un peu de Spotify, dans le sens où l'on accède à des podcasts gratuits que l'on peut retrouver ailleurs, mais il faut payer pour avoir accès à des fonctionnalités supplémentaires et des contenus originaux, un peu comme le propose Netflix."

D'abord disponible sous la forme d'une application mobile, Mathieu Gallet veut ensuite se développer via un site Web "pour toucher les 30% des écoutes qui se font sur desktops", avant de s'attaquer aux enceintes connectées et même aux voitures autonomes. "Le Prime Time de l'audio reste le trajet du matin en voiture. Mais c'est une écoute plus live, quand le podcast va enrichir d'autres moments que je dirais perdus dans la journée, soit quand on prend le métro et quand on fait son sport, ses courses ou les tâches ménagères", explique l'ancien président, qui fait de la publicité programmatique personnalisée et de la suggestion de contenus géolocalisés ses principaux enjeux à venir.

Pour aller plus loin :

- Le top des podcasts marketing et business

- Mode d'emploi: comment lancer son podcast?

- Le podcast cherche encore son business model

- Comment monétiser l'audio numérique

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet