Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Investissements pub : le marché repart

Publié par Catherine Heurtebise le

Selon Kantar Media, le display et la télévision ont tiré le marché au mois de mai.

Je m'abonne
  • Imprimer

Selon l'Adex Report de Kantar Media, en mai, le marché publicitaire repart après deux mois consécutifs de ralentissement et enregistre +9,4 % d’évolution par rapport à 2010. Tous les médias présentent à nouveau des tendances positives. Les plus fortes croissances sont toujours enregistrées par internet (+12,7 %) et la télévision (+11,3 %) qui affichent des hausses à deux chiffres. La radio est au rebond avec des recettes en hausse de +9,6 %. La presse enregistre sa deuxième plus forte évolution depuis janvier à +6,5 % et la publicité extérieure renoue avec la croissance (+3,3 % de recettes brutes supplémentaires). Le cinéma, enfin, continue sa progression de recettes vs 2010 (+52,8 %). Au cumul, le marché publicitaire affiche +7,8 % d’évolution positive.

En mai, la télévision contribue pour 40,9 % à la croissance du marché boostée par les chaînes de la TNT (+35,9 %), elles-mêmes soutenues particulièrement par les annonceurs issus de l’alimentation +41,8 %. Après un difficile mois d’avril, les chaînes nationales redressent la barre (+5,8 %) grâce aux annonceurs de l’hygiène beauté (+22 %) et aux distributeurs (+27,1 %). Les chaînes thématiques a contrario enregistrent une évolution moins dynamique que sur les mois précédents (+11,2 %). Sur le cumul, la télévision affiche +11,2 % en recettes brutes.

Internet display présente des recettes à +12,7 % en mai. Le voyage tourisme et les télécommunications présentent des évolutions très significatives sur le mois et contribuent ainsi à soutenir le média. À fin mai, les recettes brutes du display présentent la deuxième meilleure évolution avec +10,4 %.

Après un mois d'avril dans le rouge, la radio affiche à nouveau des recettes positives en mai (+9,6 %). Les stations musicales engrangent +10,8 % de recettes brutes et progressent plus vite que les stations généralistes (+8,5 %) pour la première fois de l’année. À noter, un réel dynamisme du secteur culture & loisirs qui investit +28,6 % sur le mois. À fin mai, le média enregistre une évolution positive à +7,4 %.

La presse affiche sur le mois de mai, une évolution de ses recettes brutes supérieure à celle du cumul (+6,5 % vs +4,9 % à fin mai). En volume, le média redevient positif mais l’évolution reste stable au cumul (+0,4 %). Les quotidiens, boostés par les établissements financiers et par les services, enregistrent une croissance plus dynamique de leurs recettes que les magazines (+9,2 % vs +3,4 %). À fin mai, on note que les deux premiers secteurs du média évoluent de manière contrastée: si les distributeurs investissent +11,6 % en presse, les constructeurs automobiles se désengagent à hauteur de -9,9 %.

Les recettes de la publicité extérieure, en mai (+3,3 %), permettent au média de se stabiliser sur le cumul (-0,4 %). L’automobile (+54,5%) et la culture (+17 %) sont les deux secteurs forts de ce mois.

Enfin, les recettes brutes du cinéma sont toujours aussi dynamiques en mai (+52,8 %). Sur le cumul, les boissons et les établissements financiers prennent largement la tête du média.
 

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande