E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing
En ce moment En ce moment

IDKids officialise le lancement de sa marketplace

Publié par Floriane Salgues le | Mis à jour le
IDKids officialise le lancement de sa marketplace

Le groupe IDKids a transformé, depuis le début du mois d'avril, son site e-commerce en marketplace. Une quarantaine de marques complète, à date, l'offre "famille" déjà adressée par les marques du groupe (Oxybul, Okaïdi, Obaïbi, Catimini, Chipie...).

Je m'abonne
  • Imprimer

Une nouvelle étape pour le site Web d'IDKids, le groupe spécialisé dans les produits dédiés à l'enfance ! Lancée en septembre 2021, la plateforme e-commerce qui regroupe les marques de prêt-à-porter Okaïdi, Obaïbi, Catimini, Absorba, Chipie, Lili Gaufrette, Z et Confetti et les jeux ludo-pédagogiques Oxybul - depuis le mois de juin 2022 - s'est, depuis quelques semaines, muée en marketplace. Le projet ? "Nous voulons être un multispécialiste sélectif, en ne choisissant que des marques référentes et des produits bénéfiques pour les enfants, essentiels pour les parents et engagés pour la planète", explique Amaury Demode, directeur de la marque enseigne IDKids, reprenant les trois piliers de l'engagement "We act for kids" de l'enseigne.

Une marketplace pour élargir l'offre sur les 0-12 ans


Avec cette marketplace lancée en avril 2023 en France, le groupe aux 18 marques de produits et de services souhaite donc élargir son offre à destination des 0-12 ans sur des segments que ses marques propres n'adressent pas - ou peu. La chaussure, par exemple, avec l'arrivée des iconiques Kickers et Geox. Les sacs à dos et cartables, aussi, avec la présence incontournable d'Eastpak. Mais, également, la literie, la puériculture et le sport dans les prochains mois.

À date, une soixantaine de marques s'invitent sur le site d'IDKids, dont environ cinquante pour le seul habillement - comprenant 15 marques de chaussures. "Nous avons actuellement plus de 2000 références de chaussures, soit une multiplication par dix par rapport à l'offre de nos marques propres", partage Frédéric Froger, directeur de marque Okaïdi, Obaïbi. Même dynamique sur le jouet, comme l'illustre Mathieu Charent, directeur de marque Oxybul : "Pour les marques Lego et Playmobil, nous sommes passés de 40 à 350 références". La sélection se poursuit, mais l'offre n'est pas vouée à être illimitée. "La marketplace d'IDKids ne répertoriera jamais 600 marques et 3 millions de références, tranche Amaury Demode. Nous resterons sélectifs et ne dépasserons jamais les 240 marques".

Pour faire partie des "happy fews" présentes sur la marketplace, les marques doivent donc répondre aux engagements "We act for kids" d'IDKids, mais aussi accepter de gérer le stockage et la livraison - sans frais de port pour le client, de préférence - puisque l'envoi part directement des entrepôts des marques.

Panier moyen et fréquence des visites en hausse

Malgré une offre toujours en construction, IDKids constate une hausse du panier moyen de 10 à 15 %. "L'indicateur le plus important pour nous est la fréquence des visites. Nous constatons déjà des inflexions, avec une progression plus rapide que sur les mono-sites de nos marques", précise le directeur de la marque enseigne IDKids, qui ajoute que le recrutement de nouveaux clients est également en hausse par rapport à l'année 2022. IDKids comptabilise ainsi plus de 2,8 millions de clients actifs, dont 95 % membres de son programme de fidélité (gratuit depuis 1 an).

Retail media, chat GPT...

La marketplace n'est pas la seule actualité d'IDKids. Le groupe veut également se positionner sur le terrain du retail media, levier publicitaire "du moment". IDKids fait ainsi partie de la liste des 13 premiers partenaires de la joint-venture Unlimitail créée par Carrefour et Publicis - liste rendue publique le 15 juin lors du salon VivaTech. Sur l'autre sujet "tech" du moment, ChatGPT, IDKids dit tester l'outil pour la traduction de fiches produits. En vue d'une ouverture de sa marketplace à l'international ?

 
Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande