Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Havas, TBWA, Steve... Ceux qui bougent dans le marketing cette semaine

Publié par Fiona Gentilleau le

Évolution ou promotion : la rédaction d'Emarketing.fr publie, chaque semaine, les informations sur les nominations des professionnels du marketing. Qui a changé de poste ?

Je m'abonne
  • Imprimer
Baptiste Aubour nommé directeur de création du Food Lab DEVOR

Baptiste Aubour, ex ChefClub et Vice, mais aussi rédacteur d'épreuves pour Top Chef et Masterchef, rejoint les équipes de DEVOR en tant que Directeur de création du Food Lab DEVOR. Grâce à cette arrivée, DEVOR souhaite affirmer un peu plus son image à contre-courant des startups de la restauration virtuelle : une dimension fondamentalement food, issue de la restauration traditionnelle, qui sait se réinventer sans oublier ses racines. Avec l'arrivée de Baptiste, c'est le meilleur des deux mondes qui se rencontrent. Baptiste Auber rejoint donc l'équipe de DEVOR, au sein de son Food Lab, pour réécrire l'histoire des restaurants virtuels existants, mais aussi pour dénicher les tendances, s'inspirer du reste du monde, créer des partenariats avec les meilleurs marques. Bref, inventer le monde de la restauration livrée de demain, avec tout ce qu'elle offre comme opportunités de création.

DEVOR (Ex Dark Kitchen) cofondée par Jean Valfort et Charles Drouhaut, restaurateurs (Astair, Zola, Bocca Nissa...) est une start-up française spécialisée dans la préparation de repas pensés exclusivement pour la livraison et le click-and-collect. Elle réunit 7 marques sur 5 segments de comfort food : Fat Fat, Saint Burger, Squeeze Burger, Mama Tacos, Holy Chick, Green & Wild et Tealer Munchies et est présente à la livraison à Paris, Courbevoie, Bordeaux, Lille et Le Havre. "Pour moi l'univers alimentaire est un langage complexe où je base mes réflexions en mixant la data, mes propres expériences et mes observations. En 2019, avec Chefclub, j'ai crée du contenu pour l'une des première communautés food du monde, active dans plus de 10 pays. Mais en 3 ans, le consommateur a changé, a évolué et la livraison a explosé. Avec ses points positifs mais aussi négatifs. DEVOR c'est un modèle éprouvé qui est né avant la crise et qui a fortement accéléré depuis celle-ci. Avec le nombre grandissant d'acteurs sur le sujet, le consommateur est perdu et ne souhaite plus commander simplement pour se nourrir : il veut une expérience globale et de la qualité, comme dans un restaurant. Pour moi la consommation chez soi doit être évangélisée et gamifiée. Mais cette éducation doit être progressive et elle doit passer dans un premier temps par le produit au sens noble du terme. C'est mon objectif pour DEVOR", explique Baptiste Aubour dans un communiqué.

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet