Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Métavers, quelles opportunités pour les marques ?

Publié par Jean-Jacques Manceau le

Dans son nouveau rapport "Into the Metaverse" Wunderman Thompson explore les comportements des consommateurs, les modèles commerciaux et les opportunités de marque qui émergent à mesure que le métavers prend forme.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les nouvelles frontières du commerce

Les magasins jumelés numériques et les expériences d'achat augmentées ouvrent la voie à la prochaine frontière du commerce de détail, qui sera intuitive, immersive et attrayante. L'espace numérique en évolution rapide a un impact radical sur toutes les industries et le commerce de détail est à l'avant-garde de ce changement.

Selon l'indice de vente au détail américain 2020 d'IBM, la pandémie a accéléré le passage des magasins physiques au numérique d'environ 5 ans. Bien qu'ils soient utilisés pour imiter les magasins physiques, les espaces numériques sont sans frontières, ce qui ouvre une abondance d'opportunités créatives.

"Les marques peuvent repousser les limites de la créativité dans le Métaverse et offrir des expériences qui sont infaisables dans la vraie vie" Christina Wooton, vice-présidente des partenariats de marque, Roblox.

Qu'est-ce que cela signifie pour les magasins physiques ? Il y a une demande pour les deux, alors que 61 % des acheteurs mondiaux déclarent préférer les achats en ligne aux achats physiques, et 55% préfèrent en physique plutôt qu'en ligne. Mais ces préférences montrent une corrélation avec l'âge : les jeunes consommateurs préfèrent les achats en ligne et les consommateurs plus âgés préfèrent faire leurs achats en personne.

Les magasins physiques mélangent de plus en plus les superpositions numériques. Snap AR a par exemple multiplié ses offres, avec des essayages AR en collaboration avec American Eagle, Farfetch, Piaget et Prada. L'expérience d'achat numérique devient un écosystème riche qui se fond dans plusieurs canaux en ligne.

Cependant, les acheteurs ne sont toujours pas prêts à se lancer pleinement dans le numérique, et 83 % des consommateurs mondiaux pensent que l'avenir du shopping est hybride.

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet