E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing

Twitter et la désinformation, Snapchat et la politique, Twitch et le Z Event... Quoi de neuf sur les réseaux sociaux ?

Publié par Doriane Dos Santos le

Chaque semaine, nous vous proposons une plongée dans l'actualité bouillonnante des réseaux sociaux et de leurs nouvelles fonctionnalités. Au menu : le Z Event bat un nouveau record sur Twitch, Snapchat sensibilise les jeunes à la politique, Twitter lutte contre la désinformation avec Birdwatch...

Je m'abonne
  • Imprimer

TikTok s'engage dans la lutte contre la violence

TikTok, qui souhaite conserver une plateforme sécurisée qui mise avant tout sur la créativité et la positivité, annonce adhérer à Tech Against Terrorism, de manière à lutter contre l'extrémisme violent.

« Nous sommes fiers d'être membres de Tech Against Terrorism, qui rassemble des entreprises technologiques, des membres de la société civile et des universitaires autour de l'objectif commun de lutter contre l'extrémisme violent. Cette collaboration avec d'autres acteurs du secteur reflète notre volonté de nous engager de manière responsable auprès de toute la communauté. Notre objectif est de contribuer à l'éradication des contenus terroristes en ligne et de partager les enseignements tirés de cette expérience », indique la plateforme dans un communiqué.

Elle précise qu'en rejoignant Tech Against Terrorism, elle a obtenu leur Trustmark, qui indique qu'elle répond à toutes ses exigences d'adhésion, dont l'engagement est d'explorer de nouvelles solutions techniques et de travailler avec la société civile pour lutter contre l'extrémisme violent. Le Trustmark témoigne également de l'engagement de la plateforme en matière de droits de l'Homme et de transparence.

Tout compte qui tenterait d'inciter à la violence sur la plateforme est automatiquement supprimé, grâce à des professionnels de sécurité et des partenaires qui aident TikTok à faire appliquer ses règles communautaires. « Lorsque cela est justifié, nous signalons les menaces aux autorités judiciaires compétentes. Nous pouvons tenir compte des comportements hors plateforme pour identifier des organisations et individus extrémistes violents et prendre des mesures concernant leurs comptes. », précise TikTok. En complément, les équipes de sécurité de la plateforme s'associent à des experts locaux et à des organisations de la société civile pour mieux comprendre les communautés affectées par l'extrémisme violent.

TikTok rappelle toutefois que seule une petite partie des vidéos présentes sur sa plateforme (moins de 1 % du total supprimé) enfreint les règles communautaires, mais qu'elle souhaite tout de même poursuivre ses efforts pour contribuer à l'éradication de ce type de contenu en ligne et hors ligne.

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet