Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Les Tendances 2021 décryptées par M6 Publicité

Publié par le - mis à jour à
Les Tendances 2021 décryptées par M6 Publicité
© thodonal - stock.adobe.com

Pour la 14ème année consécutive, M6 Publicité publie les Tendances 2021. Elle s'appuie sur le travail d'analyse de la régie, du groupe M6 pour décrypter les nouveaux enjeux marketing.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'édition des Tendances 2020 de la régie de M6 publicité s'inscrivait dans un contexte inédit de crise sanitaire mondiale et invitait à réfléchir sur les probables transitions fortes de nos modèles sociaux, économiques et environnementaux. En 2021, il est le temps d'explorer différentes temporalités : à très court terme pour nous ré ancrer positivement dans notre quotidien, à moyen terme pour nous immerger dans de nouveaux mondes croisant réels et virtuels, et à des horizons plus lointains où les sciences et la technologie nous ouvrent de nouveaux champs d'exploration.

Cette session 2021 s'enrichit d'un sondage exclusif réalisé avec l'institut Harris Interactive de manière à mesurer certains signaux émergents observés.

Mieux vivre l'instant présent grâce au réancrage

La crise sanitaire a eu des conséquences psychologiques sur les individus et notamment les plus jeunes. Les aider à se reconstruire et à trouver du réconfort est essentiel pour mieux vivre l'instant présent.

Rééquilibre mental

Geneviève Chêne, directrice générale de Santé publique France, qualifie la dégradation de la santé mentale de " nouvelle épidémie dans l'épidémie ". Nous parlions l'année dernière de " l'émergence des marques soignantes " qui se sont montrées solidaires et innovantes pendant la crise sanitaire. On assiste désormais à un changement de paradigme " du physique " au " mental ". Les marques cherchent à soutenir émotionnellement les consommateurs et intègrent désormais également la santé mentale comme un levier d'action sur lequel agir.


Rétro-perspective

En période de crise et de perte de repères, on remarque que les individus ont tendance à replonger dans le passé, surement en guise de réconfort, pour s'évader de leur quotidien et repenser l'avenir de façon plus optimiste. Nous assistons, en 2021, à un nouveau cycle de la nostalgie. On observe notamment une résurgence des objets cultes comme la cassette, le baladeur revisité et des cartes de collection qui cartonnent auprès des plus jeunes et créent un marché secondaire florissant.


Réenchanter son quotidien

Nos repères ayant été bouleversés, les marques utilisent de nouveaux rituels et expériences de manière à " réenchanter " notre quotidien et progressivement dessiner une nouvelle " normalité hybride ". Avec la généralisation du télétravail, nos modes de vie évoluent. La voiture devient alors un nouveau lieu de vie où les conducteurs pourraient l'utiliser pour se déplacer, " télétravailler " et pratiquer des activités culturelles en toute sécurité, comme cela a été déjà ingénieusement pratiqué pendant le confinement. De nouvelles expériences fertiles ont émergé en 2020 qui ouvrent un champ de réflexion et de diversification plus large pour les marques pour s'adapter à ces nouveaux besoins.


De nouveaux mondes virtuels

La digitalisation de nos vies et de notre économie, accélérée par la crise sanitaire nous transporte dans de nouveaux univers virtuels dans lequel nous interagissons socialement et économiquement.

Réel et virtuel : à la croisée des mondes

Réalité augmentée, réalité virtuelle, 3D... À mesure que ces technologies évoluent et deviennent plus accessibles, les frontières entre monde réel et monde virtuel deviennent de plus en plus floues. Ces expériences offrent aux marques un nouveau levier pour engager : le métaver devient une réalité. À l'heure de la réouverture des magasins, l'enjeu est de créer un parcours sans couture entre monde physique et monde digital dans une logique de complémentarité.


Digidentité : un nouveau soi numérique

Pour exister et interagir dans un monde virtuel, nous nous créons une identité numérique à part entière, à l'image ou non de celle de la vie réelle. Grâce aux progrès réalisés dans l'intelligence artificielle et la création graphique, se représenter graphiquement sous forme d'avatar devient alors monnaie courante dans un univers pixélisé. Nous trouvons de nouvelles représentations virtuelles inspirées du transhumanisme et du posthumanisme où la technologie est perçue comme une extension de soi-même. Pour les marques, de nouvelles voies se dessinent pour se créer une identité numérique cohérente avec leur ADN.


Recréer de la valeur dans un univers dématérialisé

De nouveaux marchés virtuels se sont développés au fur et à mesure que nos modes de vie s'installent dans le numérique permettant aux marques de saisir d'autres opportunités. La blockchain et les cryptomonnaies constituent le socle de cette nouvelle économie, et des initiatives émergent pour développer leurs usages. Ce sont en particulier les jeunes qui sont les plus familiers avec cet univers dématérialisé. D'après notre sondage exclusif réalisé en partenariat avec Harris Interactive, 68% des 18-24 ans auraient envie d'acheter un produit virtuel, soit 19 points de plus que les 18-49 ans.


En quête de nouvelles explorations

On assiste actuellement à des ouvertures sur le secteur privé, à de nouveaux profils et à une accélération des innovations de ruptures intersectorielles qui nous redonne confiance dans notre futur.

La science nous sauvera t-elle ?

La crise sanitaire nous a montré l'importance du progrès. Au final, " c'est la science qui gagne ". Les marques étendent de plus en plus leur savoir-faire ou collaborent avec des entreprises spécialisées pour développer des solutions innovantes en intégrant la dimension sanitaire et immunitaire. Les avancées dans les biosciences et les biotechnologies pourraient à l'avenir résoudre des problèmes majeurs, comme le changement climatique et les pandémies. Les consommateurs deviennent plus soucieux des marques qui investissent dans la R&D et des projets longs, coûteux et audacieux.


L'espace : l'exploration ultime

L'espace devient une nouvelle réalité notamment grâce au " new space ".

Comment les marques pourront-elles accompagner les individus dans ce nouveau territoire à horizon 2035-2040 ? Grâce à ces initiatives, nous envisageons l'espace comme un nouvel environnement de recherche et d'habitation pour l'homme. D'après notre sondage exclusif Tendances 2021, 75 % des 18-24 ans souhaiteraient faire partie des premiers touristes qui pourront aller dans l'espace d'ici 15 à 20 ans (+19 pts par rapport aux 18-49 ans).



Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande