Recherche
Se connecter

Infographie IA et marketing: qui en parle, comment et avec quelle tonalité?

Publié par Floriane Salgues le

L'intelligence artificielle fascine toujours autant les professionnels, et le secteur du marketing ne fait pas exception. En témoignent les résultats d'une étude réalisée par Smart Data Power, dévoilée lors du salon E-marketing Paris, le 10 avril, et en avant-première sur e-marketing.fr.

  • Imprimer

1 322 546. C'est le nombre de tweets publiés au sujet de l'intelligence artificielle (IA), entre le 1er février 2017 et le 31 janvier 2019, selon une étude en trois volets réalisée par Smart Data Power et dévoilée lors du salon E-Marketing Paris (9 au 11 avril 2019). Plus de 21 000 posts sur Twitter combinent les termes "marketing" et "IA" sur la même période.

Parmi les enseignements de l'étude, il est à noter que l'intelligence artificielle et le marketing digital sont souvent corrélés avec le sentiment d'évolution du métier. "Les tweets de l'étude mettent en exergue les conséquences du développement de l'IA dans la sphère marketing, notamment l'évolution/la disruption des métiers du marketing, explique Cédric Chabal, co-fondateur et directeur associé de Smart Data Power, comme la nécessité d'avoir de nouvelles compétences, d'être formé aux nouvelles technologies de traitement de la data ou la possibilité d'élargir les champs d'intervention du marketing one to one en temps réel." Les autres sujets liés à l'IA et au marketing sont la stratégie d'entreprise (19,0 %), le parcours client (16 %) et les outils d'IA (14,3 %).

Qui sont les plus concernés ?

Via l'analyse des tweets, Smart Data Power note que les métiers du marketing les plus concernés par l'intelligence artificielle sont le marketing prédictif (25,2 %), le marketing relationnel (18,6 %), la publicité (6 %), le SEO (5,8 %) et le retail (5 %). "L'IA facilite le traitement de la donnée, l'analyse, la prédiction des comportements, le ciblage des prospects/clients. Par voie de conséquence, le data marketing ou marketing prédictif est particulièrement concerné par l'IA, comme le marketing relationnel et conversationnel - exemple avec les chatbots - et la publicité, puisque l'IA permet d'interpréter plus rapidement et efficacement d'importants volumes de données hétérogènes... mais aussi d'optimiser le ciblage contextuel, notamment", analyse Cédric Chabal.

Le "TransMarketing" : l'Y A va-t-elle remplacer les marketers ?

Les discussions autour de l'IA et du marketing sur Twitter ont fait émerger un nouveau thème, note Smart Data Power : le "TransMarketing". Pour les professionnels réagissant sur Twitter, l'humain sera toujours supérieur à l'intelligence artificielle quant à l'empathie, l'émotion, la conscience de soi et des autres; tandis que l'IA garde sa prépondérance en raison de sa puissance de calcul, de sa mémoire et de sa capacité d'analyse.


Méthodologie : L'étude a été réalisée par Smart Data Power en trois temps : une étude Twitter analysant des tweets et des retweets publiés entre le 1er février 2017 et le 31 janvier 2019 sur l'Y A et le marketing; un baromètre réalisé sur Twitter, Facebook et LinkedIn auprès de 87 experts entre mars et avril 2019; et un baromètre réalisé sur Twitter et Facebook auprès du grand public (257 répondants) entre mars et avril 2019.

Journaliste pour Emarketing.fr et le magazine Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je me tais, je tweete : @FloSalgues [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet