Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Le Groupe Les Echos - Le Parisien déploie une nouvelle DMP et une offre publicitaire

Publié par Floriane Salgues le - mis à jour à
Le Groupe Les Echos - Le Parisien déploie une nouvelle DMP et une offre publicitaire

Le Groupe Les Echos - Le Parisien annonce déployer une nouvelle DMP et un écosystème d'activation publicitaire pour permettre aux annonceurs d'accéder à ses segments de données propriétaires (first-party).

Je m'abonne
  • Imprimer

Pour anticiper la fin des cookies tiers, le groupe Les Échos - Le Parisien (Les Échos, Le Parisien-Aujourd'hui en France, Investir, Boursier.com, Connaissance des Arts et Radio Classique) a entamé il y a deux ans un plan d'action "data" qui se concrétise, le 13 juin, par l'annonce d'une nouvelle Data Management Platform (DMP). Cette plateforme de données permettra ainsi au groupe média de proposer à ses partenaires un plus grand volume de segments de données first-party - la donnée propriétaire du média - et plus de granularité, tout en étant "privacy by design", précise le groupe dans un communiqué, puisqu'"aucune donnée ne sort du device de l'utilisateur".

Les Échos - Le Parisien a fait le choix de "Permutive", une DMP spécialisée dans l'activation de données pour les éditeurs premium. En France, Les Echos - Le Parisien est le premier groupe de presse à choisir cet acteur, qui collabore déjà au Royaume-Uni avec le Financial Times, The Guardian ou encore Condé Nast, et en France avec Unify, l'entité marketing du groupe TF1. Cette DMP fonctionne sur la technologie de "l'edge consulting", qui permet de constituer des segments en temps réel, dès la première visite des internautes.

Pour Violette Chomier, Chief Data Officer du Groupe Les Echos - Le Parisien, "en tant que publisher, nous avons une vraie carte à jouer avec la fin du cookie tiers, nos contextes sont variés et nous avons des millions de lecteurs". "La solution Permutive c'est du gagnant/gagnant/gagnant : pour le lecteur, une publicité plus adaptée en respect total de sa privacy, pour nous, éditeur, c'est la possibilité de construire des segments volumiques et 100 % first party, enfin pour les annonceurs, c'est plus de performance et des enseignements plus granulaires sur les audiences exposées à leurs messages", indique-t-elle dans ce même communiqué.

Sonar, un écosystème first-party data

Forts de cette nouvelle DMP, la régie publicitaire et le pôle data du groupe lancent Sonar. Il s'agit d'un écosystème d'activation 100 % first-party data qui rassemble l'ensemble des audiences commercialisables et qui permet d'exploiter chaque source de données (abonnés, events, publicité...) dans cette activation.

Des segments d'audiences uniques et clés en main sont d'ores et déjà disponibles pour les annonceurs, dont la persona "Citoyens du Mieux", un ciblage exclusif qui reflète l'évolution du Parisien vers plus de contenus responsables. Elle se décline en 6 sous-segments : mieux manger, mieux se déplacer, mieux consommer, se faciliter la vie, mieux préserver la planète et mieux vivre ensemble. Autre segment d'audience : la data professionnelle des Echos (C-SUITE, Startupers, femmes décideurs, TPE-PME...). Il s'agit d'un ciblage BtoB exclusif et hyper-granulaire intégrant de multiples critères déterministes comme la fonction et le service du cadre ou encore la taille et tranche de CA de son entreprise. En plus de ces segments, la régie propose à ses annonceurs des ciblages sur-mesure avec l'expertise de la cellule data du groupe pour optimiser les performances d'une campagne.

Sonar est déployé sur 5 marques médias du groupe - dont Les Echos et Le Parisien et devrait s'enrichir de nouveaux segments dans les prochains mois.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande