71% des Français pensent ne pas supporter un confinement de plus de 3 semaines

Publié par le | Mis à jour le
71% des Français pensent ne pas supporter un confinement de plus de 3 semaines
© Monkey Business - Fotolia

Qapa a interrogé les Français sur le confinement. Entre ceux qui ne le supportent pas, ceux qui ont des difficultés à télétravailler et ceux qui pensent avoir besoin d'un soutien psychologique par la suite... le moral est plutôt chancelant.

Je m'abonne
  • Imprimer

Après une semaine complète de confinement, Qapa, la plateforme de recrutement par l'intérim, a voulu savoir comment les Français se sentaient psychologiquement. Un sondage qui révèle que l'obligation de rester à la maison est loin d'être aussi simple que prévu pour la grande majorité des Français...

Les chiffres de l'enquête:

33% des Français ne restent pas chez eux...

81% des femmes et 78% des hommes craignent la notion de confinement

71% des Français pensent ne pas supporter un confinement de plus de 3 semaines

72% pensent que le confinement va nuire à leur travail

Seul 1 Français sur 2 arrive à télétravailler efficacement à la maison

57% des Français pensent avoir besoin d'un accompagnement psychologique par la suite...

Mais 89% des entreprises n'en proposent aucun

33% de Français encore dehors... - Il semble que la notion de confinement ne soit pas une contrainte pour la totalité des Français. En effet, si 73% des femmes et 61% des hommes déclarent rester chez eux, 33% des Français conservent apparemment une activité professionnelle "normale". En revanche, globalement cette situation de confinement provoque un sentiment de crainte chez 79% des personnes interrogées.

Peu de résistance... au confinement !- Si le confinement doit durer plus de 14 jours, les Français risquent de très mal le vivre. En effet, seulement 23% se sentent capables de rester chez eux trois semaines, 8% pas plus d'un mois et seulement 17% aussi longtemps qu'il le faudra. Ainsi, pour 28% la limite acceptable ne peut pas dépasser 14 jours et 16% ne supportent déjà pas une semaine.

No futur... - Cette situation de confinement pèse également sur l'avenir professionnel des Français puisque 75% des femmes et 69% des hommes pensent que cette période délicate va nuire à leur travail par la suite.

Seul 1 Français sur 2 arrive à télétravailler - Si le home office pouvait faire rêver avant l'épidémie, la vision des Français a bien changé depuis. Ainsi, en étant actuellement forcés de travailler chez eux à la maison, plus de 48% des Français avouent avoir finalement beaucoup de difficultés pour s'organiser et être efficaces même si 52% parviennent à travailler sans problème.

Séquelles morales - La crise risque de laisser également des traces psychologiques sérieuses. En effet, 37% des hommes et 48% des femmes interrogées pensent avoir besoin d'un accompagnement psychologique pour faire face à la crise du coronavirus. Malheureusement, les Français devront certainement se débrouiller par eux-mêmes puisque 89% des entreprises ne proposent aucun accompagnement psychologique à l'heure actuelle.


*Méthodologie : Sondage réalisé entre le 17 et 20 mars 2020 auprès de 4,5 millions de candidats et 135 000 recruteurs sur QAPA. Parmi ces personnes interrogées, 52% d'entre eux sont des non-cadres et 48% sont des cadres. Toutes les informations mises en avant par les candidats sont déclaratives.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

la rédaction

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet