Recherche
Se connecter

DossierFichiers clients et bases de données

Publié par le

3 - Qualifier et enrichir sa base de données

La donnée client ou prospect est une matière vivante. Pour la garder en bonne santé, il faut la nourrir et la soigner. Restructuration, normalisation, validation postale sont depuis longtemps des préalables à toute opération de marketing direct. Elles sont accompagnées par le «nettoyage» et la déduplication des fichiers, avec l'objectif de réduire les retours NPAI.

Si tu joues, je saurai qui tu es

Les Français aiment jouer. Du coup, les marques se plient en quatre pour les amuser... le plus longtemps possible. Mais l'objectif des annonceurs n'est pas tant de divertir les foules que de récolter des données qualifiées: le nerf de la guerre du business! Dans le jeu aussi, plusieurs stratégies marketing existent.

Comment intégrer des données géographiques à son marketing

Pour affiner leur strategie de marketing relationnel, les entreprises peuvent miser sur le geomarketing et connaitre precisement la position geographique de leurs clients et prospects. Ces outils permettent d'optimiser l'impact des campagnes de conquete et de fidelisation client.

Mieux qualifier vos bases de données : pour un rafraîchissement des informations

Les bases de données sont le centre nevralgique de l'entreprise. Toutes les informations liees aux produits, clients ou prospects constituent un bien precieux qu'il faut entretenir. Il est, en effet, capital que les données recueillies soient valides, pertinentes et fonctionnelles.

Offrir à son entreprise des bases de données opérationnelles, c'est s'assurer une maîtrise des coûts, mais c'est aussi la perspective de conquérir et de fidéliser des clients. Toute société s'appuie sur des données pour définir les grandes orientations stratégiques. Or, si ces informations ne sont pas fiables, elles peuvent amener à des décisions à contre-emploi. Décider par exemple d'initier une campagne promotionnelle sur un produit référencé alors que ce produit n'est plus disponible peut avoir de lourdes conséquences, surtout en temps de ralentissement économique.

Mieux qualifier les bases de données, c'est avant tout édicter une stratégie de gestion de l'information. La quantité de données importe moins que la qualité. Pour optimiser les revenus de l'entreprise, il faut soit réduire les coûts (en évitant par exemple l'envoi de catalogue à des adresses erronées), soit chercher à augmenter le chiffre d'affaires (en adressant des offres adaptées à des clients dûment référencés). Dans tous les cas, cela passe par la gestion stricte et rigoureuse des bases de données.

Comment améliorer le traitement de l'adresse et veiller à la qualité des données ?

Afin de permettre un bon acheminement du courrier, l'adresse doit etre de qualite, c'est-a-dire a jour, complète, correcte et sans doublons. Une demarche garantissant la reduction des NPAI, des couts mais aussi un moyen d'ameliorer le ROI des campagnes marketing.

Les étapes du traitement informatique de l'adresse

1. Réaliser un état des lieux

2. Choisir une solution RNVP

3. Privilégier l'homologation

4. Normaliser selon la norme Afnor

5. Nettoyer les données

6. Dédupliquer et dédoublonner la base

7. Anticiper les NPAI

8. Entretenir la base de données

Quelques chiffres sur les NPAI :
Volume global des NPAI : 260 millions / an
Taux moyen de NPAI (pourcentage du nombre de NPAI par rapport au nombre de courriers à acheminer) : 1,3%
Le coût moyen d'un NPAI: 1 Euros / NPAI
Le coût moyen de traitement d'un NPAI : 0,8 Euros / NPAI.
Soit au total 1,80 Euros.

Source: SNA

BDD : la qualité, un investissement durable

Après le CRM, la gestion de la qualité des données - la DQM - est la nouvelle préoccupation des responsables des systèmes d'information. Etre équipé de solutions complexes ne suffit plus à rester compétitif si les données ne sont pas correctes. La DQM a vocation à résoudre les problèmes liés à la qualité des bases en apportant des outils correctifs mais surtout une méthodologie préventive.[…] Le marché de la gestion de la qualité des données est en pleine effervescence. Les différents analystes spécialisés attendent une croissance à deux chiffres sur les cinq prochaines années à l'échelle mondiale, notamment grâce à la progression continue de l'adoption par les entreprises de progiciels métier. La DQM devrait croître parallèlement au CRM et à l'informatique décisionnelle, deux segments où les données sont très sollicitées. Le Gartner Group, un réfèrent en matière d'économie des technologies de l'information, a publié plusieurs études. Selon l'institut américain, la DQM représente aujourd'hui dans le monde 300 millions de dollars et devrait croître de 17,6% chaque année pour atteindre 677 millions de dollars en 2011.

 

Coordonné par Christophe Moëc

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet