L'e-mailing génère plus d'informations que de ventes immédiates

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer


« A retour à peu près équivalent, l'e-mailing en prospection coûte au moins 15 fois moins cher que le mailing postal », affirme Cédric Poussinot, directeur marketing de SeaFrance. Contrairement au mailing postal, l'e-mailing autorise plusieurs niveaux de connaissance du client : ouverture du mail, déplacement sur le site, achat. « L'e-mailing reste le canal de contact le plus approprié en termes de coût contact », affirme Nick Heys, président fondateur d'EmailVision. Mais l'e-mail génère encore peu d'achats. Interrogés sur leur comportement suite à la réception d'un mail, les internautes évoquent la recherche d'information (Source : Hi-Media et ToLuna) : visite du site (77 %), participation à des jeux concours (74 %), demande d'échantillon (47 %).

Je m'abonne

Cahier réalisé par Muriel Jaoüen avec Xavier Lucron (Cas Pratique)

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Média

Par La Rédaction

43 ans après sa création, la marque vestimentaire emblématique TBS entame un re-lifting complet de sa plateforme de marque au profit d'une vision [...]