5 façons de se démarquer lors d'un salon professionnel!

Publié par Barbara Haddad le

Des dizaines de salons BtoB sont organisées chaque année en France, l'occasion pour les professionnels de se faire connaître et de faire découvrir leurs nouveaux services et solutions. Comment se distinguer de la concurrence et attirer de nouveaux prospects : cinq bonnes pratiques.

Je m'abonne
  • Imprimer
Piste n°1 - Communiquer sur sa présence, en amont et lors du salon

Participer à un salon professionnel comme sponsor ou exposant représente un véritable enjeu stratégique pour une société, tant en termes de positionnement que de ressources humaines et financières allouées. C'est l'opportunité d'accroître sa notoriété, faire découvrir sa ou ses nouvelles offres et de développer son réseau dans l'espoir de déclencher de nouveaux deals commerciaux. " Les salons sont enracinés dans un passé qui fait leur force : ils reposent sur un savoir-faire ancien peaufiné au fil du temps. Simultanément, ils se doivent d'être tournés vers l'avenir : ce sont des laboratoires du futur, des espaces d'innovations technologiques, artistiques et sociétales. Le salon est ainsi un pont entre hier et demain ", explique Bertrand Pulman, sociologue et auteur du livre "Salons : rencontres et surprises" édité en partenariat avec l'Uminev (union française des métiers de l'événement). Dans un registre plus relationnel, c'est aussi l'occasion de rencontrer ses clients. Comment alors susciter l'attention et l'intérêt des visiteurs ?

En amont de l'événement, plusieurs actions peuvent être engagées pour avertir de sa présence. Cela commence par l'utilisation des données à disposition en interne, avec l'envoi d'une newsletter et d'emails ciblés auprès de sa BDD clients et prospects. On peut aussi ajouter un bloc d'information dans sa signature mail. Cette participation à un événement BtoB étant l'occasion de préempter une expertise, il peut être aussi opportun de rédiger un ou plusieurs articles, sous forme d'une tribune, d'un article conseils et bonnes pratiques ou encore d'un livre blanc qui seront ensuite relayés sur les réseaux sociaux en amont et après le salon : de quoi donner envie de vous rencontrer. Il faut également communiquer sur des BDD externes, notamment auprès de l'audience du média qui organise le salon : display, presse, contenu rédactionnel et vidéo. Lors de l'événement, il s'agit de continuer de communiquer sur sa présence au salon, grâce à un live tweet actif pour relayer ce qui se dit en conférences et ce qui se passe sur votre stand. On peut aussi cibler la population présente avec de la publicité géolocalisée : " À l'occasion de notre participation au salon One-to-One Biarritz 2019, nous souhaitions créer un premier contact avec les visiteurs. Nous avons donc décidé de diffuser pendant le salon un questionnaire Happydemics au sein des environnements média consommés par les visiteurs sur leur smartphone. À la fin du questionnaire, nous invitions les répondants à venir sur notre stand pour échanger avec nous. Nous avons ainsi obtenu les réponses d'une centaine de répondants et ce dispositif nous a permis d'immerger les visiteurs dans la même expérience que celle que nous proposons au quotidien, avec un questionnaire ultra-ciblé", confie Virginie Chesnais, marketing & communication manager d'Happydemics, société spécialisée dans les études marketing.

Passionnée de veille et d'innovation, je suis à l'affût des dernières initiatives menées par les marques et enseignes ainsi que les nouveaux leviers marketing [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet