Recherche
Se connecter

5 tendances Food pour 2019 par les experts

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
5 tendances Food pour 2019 par les experts

Le secteur alimentaire est en forte mutation, compte tenu de l'évolution des styles de vie, des usages, des bouleversements des modèles de distribution....Nous avons donné la parole à des spécialistes afin de connaître leurregard sur les tendances majeures du "Food" pour les années à venir.

Abonnez-vous à partir de 16,20€
  • Imprimer

Les addicts de l'alimentaire sous toutes ses formes (plats, cuisine, restaurants) utilisent de plus en plus les réseaux sociaux

Ainsi, Clémentine Tilliard, Directrice Produits de Grande Consommation Facebook France explique que69% des Millennials prennent une photo ou une vidéo de leurs plats avant de manger.

Les plateformes Facebook et Instagram s'avèrent particulièrement pertinentes pour capter ces populations. 40 % des utilisateurs Facebook visionnent du contenu "Food", c'est 38 % pour les utilisateurs Instagram.Chaque mois, lehashtag #food comptabilise plus d'1 milliard d'interactions sur Facebook (et plus de 250 millions de posts sur Instagram). Le " food " est une des premières passions des communautés Instagram derrière la musique et le sport. On parle d'ailleurs de Foodistas pour désigner ces utilisateurs qui témoignent d'un intérêt très large pour tout ce qui a trait à l'alimentaire, sous toutes ses formes : posts de belles photos de plats, découverte de nouveaux produits...

Le "food" envahit les plateformes vidéos

"La pratique du Haul YouTube * s'adapte maintenant aussi à l'univers alimentaire "explique Thomas Fournier, Directeur Digital de l'agence de communication internationale SOPEXA. "L'internaute se rend au marché puis se filme au retour en train de déballer ses sacs de courses. Etonnamment, cela fonctionne bien aussi pour l'alimentation !

(*) ndr : vidéo dans le cadre de laquelle un youtubeur montre, commente et éventuellement essaye ses achats, créée au départ pour le déballage de produits high-tech ou de beauté

"Une autre tendance vidéo est à noter " ajoute Thomas Fournier. "Elle vient de Corée du Sud : Le "mok-bang" consiste à se filmer en train de manger, généralement de grandes quantités, le plus souvent en temps réel. A noter que dans des pays comme la Corée, les gens mangent le plus souvent seuls. Le repas à table, en famille, que nous connaissons bien en France n'est pas forcément répandu dans de nombreux pays". "Cette pratique du mok-bang est souvent le fait de jeunes femmes qui vont manger devant leur caméra, et gagner leur vie de cette manière, car les spectateurs peuvent donner de l'argent pendant la diffusion. Certaines gagnent ainsi 500 dollars par jour ! "


Consultez le guide dédié aux tendances Food 2018-2019 par les experts


Les marques alimentaires doivent adopter un " discours vérité ".
Pour Thomas Fournier, "Les marques ne peuvent plus se satisfaire d'une campagne de communication grand public : elles doivent échanger, partager avec leur consommateur et surtout adopter un discours vérité.

"Les marques et les entreprises du food l'ont bien compris - toute prise de parole doit se faire avec une exigence particulière en termes de qualité et de transparence. Fleury Michon invite les consommateurs à venir voir sur place comment ses produits se fabriquent, et ça plait !On est passé à l'ère de la communication horizontale, où il s'agit d'établir et de maintenir un dialogue constant avec ses cibles dans un paysage très saturé d'information, et, plus encore, de le co-construire!"


La réservation en juste à temps : Les Français sont les rois de la réservation de dernière minute
Les Français apparaissent comme les rois de la réservation de dernière minute précise Guillaume de Lacroix, Chief Marketing Officer, pour la plateforme LaFourchette. En effet, en 2017, 40% d'entre eux ont réservé une table via LaFourchette entre 24h et 2h à l'avance. La France est ainsi arrivée en tête du classement, ex-aequo avec l'Italie sur ce point. Une tendance montante probablement expliquée par une hausse de l'usage du mobile et de la tendance à la consommation "on-the-go". En France, plus de 60% des réservations en ligne de restaurants ont été faites via ce biais.

Le consommateur doit désormais s'adapter sans cesse

"Le consommateur, très sensibilisé et exposé aux contenus sur la nutrition et l'alimentation, doit naviguer et s'adapter sans cesse" analyse Jean-Marc Dupouy, Directeur des stratégies digitales à l'AgenceSt John's. "Il en résulte un brouillage des frontières à l'image des "flexitariens". On ne se retrouve plus forcément dans des cases, avec des attitudes fermes voire un militantisme convaincu. Tout le monde veut mieux manger, équilibrer, respecter l'environnement, et tente de l'intégrer dans sa réalité, sans renoncer totalement.Chez les plus jeunes générations, la montée du healthy cohabite sans complexe avec les burgers les plus riches voire des junkfood emblématiques."

Retrouvez d'autres avis d'experts dans le guide dédié aux tendances Food 2018-2019 par les experts

Digimind

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet