Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Infographie 77% des retailers veulent augmenter leurs investissements drive-to-store

Publié par le

À l'heure de la relance, les enseignes veulent augmenter leurs budgets publicitaires dédiés au drive-to-store selon S4M, qui dévoile les résultats de son premier Baromètre Retail Insights.

  • Imprimer

Source : georgejmclittle - Fotolia

Après une année difficile liée à la crise sanitaire, S4M présente les résultats de son premier Baromètre Retail Insights mené avec Marketing Insight, dont l'intérêt est notamment de retranscrire l'état d'esprit de plus d'une cinquantaine de responsables retail. "Le secteur de la distribution reste néanmoins confiant", note S4M dans son communiqué : 37% des répondants envisagent d'ouvrir des magasins dans les prochains mois, contre seulement 5% qui pensent en fermer. De même, les retailers veulent dans l'ensemble augmenter leurs investissements publicitaires en matière de drive-to-store, ce qui n'échappe pas à S4M, spécialiste du sujet.

Le display mobile sera ainsi privilégié par 56% des sondés, devant l'audio programmatique et le SMS, trois canaux qui permettent d'interagir facilement avec des audiences en déplacement passant à proximité d'un magasin. Display, PQR, radio et e-mailing sont ensuite cités. "Pour 37% des interrogés, les campagnes au niveau local ont été renforcées pendant la COVID. 29% ont renforcé le local mais aussi le national et pour 24%, rien n'a changé. Seulement 11% ont renforcé le national", note le communiqué.

S4M se penche bien sûr sur les stratégies de ciblage des enseignes : "un bon ciblage est le levier privilégié des enseignes interrogées pour booster leur trafic en magasins (64%), loin devant la visibilité (19%) et des formats impactant (14%). Et pour mesurer l'efficacité de leurs actions, trois KPI sont privilégiés : les ventes (74%), les visites (70%) et la visibilité (30%)." 51% parlent aussi de l'importance qu'une campagne soit vue et pas seulement chargée. Quels sont les critères de ciblage privilégiés par les enseignes : le comportement d'achat, suivi de critères démographiques, les centres d'intérêts et enfin les revenus. " Le retail est au coeur d'une double révolution digitale et sociétale. En quelques mois, la digitalisation a profondément transformé les parcours clients. La pandémie a obligé le retail à accélérer sa transformation, à être plus agile dans ses business models et à repenser la chaîne logistique. La technologie digitale s'immisce de plus en plus dans le new retail, permettant une (re)création des expériences de shopping online et offline. Aujourd'hui, les entreprises sont sommées de s'engager pour un monde meilleur afin de renouer avec la confiance du consommateur. Cette révolution du retail redessine les contours d'une consommation désirable. Il ressort de notre baromètre que les retailers sont confiants et envisagent d'ouvrir de nouveaux points de vente. Le drive-to-store s'est révélé particulièrement efficace et continue d'être plébiscité par les retailers français ", indique en conclusion du communiqué Sandrine Préfaut, Managing Director France de S4M.


NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles