E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing

Diverto, nouveau mag TV revisité

Publié par Marie-juliette Levin le - mis à jour à
Diverto, nouveau mag TV revisité

En édition print et web, l'hebdomadaire Diverto sera lancé en janvier 2023 et distribué, en supplément, par 10 éditeurs partenaires de la PQR. Son credo : l'actualité de la TV, des écrans et de la pop culture.

Je m'abonne
  • Imprimer

Avec un tirage à 4 millions d'exemplaires dès le premier numéro (3,2 millions France payée) c'est un lancement qui s'impose. Pour bénéficier d'une telle diffusion, Diverto s'appuie sur les principaux éditeurs de Presse Quotidienne Régionale -10 à ce jour- (parmi lesquels Centre France, EBRA, Rossel, Sipa Ouest-France, Sud-Ouest et La Dépêche du Midi), qui distribueront le magazine chaque fin de semaine à partir de janvier 2023. « Une exposition qui nous place en leader de la presse magazine en France », précise Stéphane Delaporte, DG de la régie publicitaire 366. Diverto remplacera TV Magazine, le supplément historique, édité par Le Figaro.

10 millions de lecteurs chaque semaine

L'équipe vise 10 millions de lecteurs chaque semaine avec une promesse éditoriale qui devrait réunir toute la famille. « C'est le premier média qui voit la TV comme les Français la regarde », explique Antoine Daccord, DG de Diverto. Les habitudes de consommation de la TV ont changé (nouveaux écrans, mobilité) à mesure que l'offre de contenu audiovisuelle s'est étoffée (chaînes thématiques, plateformes, replay, OTT, SVOD, AVOD, Fast TV, réseaux sociaux). « Nous voulons être un guide pour les Français dans ces propositions multiples avec une ligne éditoriale qui embrasse l'ensemble de la pop culture au-delà des écrans : cinéma, films, livres, podcasts, jeux vidéo... », précise le DG. « Le meilleur de la TV et des plateformes », indique la base line du magazine comprenant une grille des programmes axée sur des recommandations de la rédaction, mais aussi une page régionale, une section parents/enfants et un traitement loisirs... L'identité visuelle du magazine est signée du studio de design Yorgo&Co.

10% du C.A. sur le digital

Le projet en gestation depuis 18 mois s'appuie sur un modèle économique solide. De nouveaux formats publicitaires innovants seront proposés aux annonceurs, dont un format « In Grid », format vertical intégré à la grille des programmes. « Nous devrions réaliser 20 millions d'euros de C.A en année 1, dont 10% sur le digital et jusqu'à 25% à court terme. Par ailleurs, nous n'excluons pas de nous ouvrir à la production audiovisuelle... », explique Gilles Corbineau, Président de Diverto. Les ambitions sont fortes en termes d'audience grâce à un écosystème numérique constitué d'un site web et d'applications embarquées dans celle des 53 éditeurs partenaires. La PQR rassemble 36 millions de visiteurs uniques par mois, une bonne rampe de lancement pour le nouveau venu. « Notre projetons d'atteindre 2 millions de V.U. par mois en moyenne la première année avec une croissance de 50% par an sur les 3 premières années », ambitionne Gilles Corbineau. Côté médiatisation, une campagne de lancement de 10 millions d'euros, réalisée par l'agence Jésus et Gabriel, sera relayée en TV, radio, print et digital. A partir de mi-novembre.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande