Jeux et jouets : le marché français stable en 2006

Publié par SALIM OMARI le

D'après NPD Group, société internationale d'études marketing, le marché des jeux et jouets en France a enregistré une croissance de 0,2 % en 2006.

Je m'abonne
  • Imprimer
D'après le panel distributeurs NPD EPoS hebdomadaire, grâce à la licence (+ 6,3 %) et aux jouets de plein air (+ 3,7 %), les trois premiers trimestres de 2006 ont enregistré une croissance de 1,7 %. La saison octobre - décembre a été en léger recul (- 1 %) du fait d'un contexte de consommation globale moins soutenue que prévu. Par ailleurs, les ventes de Noël se sont faites très tard dans le mois. Le glissement des achats de Noël vers les dernières semaines de décembre a rendu les prévisions de commandes difficiles et engendré des ruptures de stock sur des "hits" de Noël tels que Cars, le Camping Car de Barbie, Littlest PetShop, la Ferme de Playmobil, ou la VSmile Pocket de V-Tech etc. En outre, les produits dérivés des blockbusters lancés sur le second semestre, malgré de bons résultats, n'ont pas réussi à contrebalancer le contrecoup du phénomène StarWars de 2005 (pour rappel, la licence avait représenté 1,6 % des ventes valeur des jouets en 2005). Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Média

Par Clément Fages

L'incertitude contraint de nombreuses marques à réduire les budgets et les délais de production de leurs publicités. Peut-être pour le meilleur, [...]