E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing
En ce moment En ce moment

Focus sur 5 start-up qui réinventent la mode

Publié par Barbara Haddad le

Sur-mesure, pratique, de seconde main... Quelles sont les start-up qui ambitionnent de nous faire porter une mode qui nous ressemble plus ?

Je m'abonne
  • Imprimer

Maison Jeanne Young, la véritable corseterie sur-mesure

L'entreprise a été créée début 2019, née d'une envie de reconversion de Sophie-Caroline Barre, ancienne ingénieure qui a souhaité renouer avec sa passion de la couture. Elle innove en proposant le premier body grand dos nu, particulièrement adapté pour les mariées.

En parallèle, l'offre de lingerie est véritablement sur-mesure, conçue et façonnée pour embellir la morphologie de chaque femme. La démarche est ultra-personnalisée, avec un premier rendez-vous en visioconférence qui permet à la créatrice et à la cliente d'échanger sur les souhaits et attentes : ce que l'on souhaite montrer ou au contraire cacher, spécificités de la morphologie, choix des matières et de la forme, prise de mesures etc.

Un algorithme créé par la start-up permet ensuite de définir la base d'une lingerie ou d'un body idéal pour la cliente, ajustée à son corps. Cette base pourra ensuite être enrichie selon les envies du moment et pour des achats ultérieurs. Une fois la lingerie créée et reçue par la cliente, un nouveau rendez-vous à distance est organisé pour vérifier que l'ensemble convienne parfaitement ou réaliser les derniers ajustements. Dans ce cas, un dernier aller-retour est effectué en atelier. En 2020, 250 réalisations ont été produites pour des mariages.

En résumé :
- De la lingerie sur-mesure pour le quotidien ou de grands moments comme le mariage.
- Une démarche transgénérationnelle pour faire perdurer le savoir-faire Français.
- Un produit unique breveté : le body dos nu.

Site web : www.maisonjeanneyoung.com

Renaissance Project : la création d'une deuxième ligne de vêtements de luxe

Les équipes du projet Renaissance se sont données pour mission de sensibiliser à l'importance pour l'industrie du luxe de donner une seconde vie aux collections.

Porté par une association à but non lucratif, il consiste à engager des personnes qui sont éloignées de l'emploi dans l'apprentissage ou la professionnalisation d'un savoir-faire, la couture, autour d'un projet à portée éthique et écoresponsable : la seconde vie des vêtements de luxe.

La singularité porte sur le concept, puisqu'il ne s'agit pas de revendre des pièces récupérées des stocks des maisons de couture mais de déconstruire complètement les vêtements pour récupérer les matières premières de qualité pour ensuite en reconstruire d'autres complètement. C'est donc une nouvelle collection qui est créée à partir des tissus, des boutons, de la doublure etc.

Cette initiative a déjà permis de créer une collection couture qui a été présentée à l'Institut du Monde Arabe à Paris. Elle a participé à la réinsertion dans le milieu professionnel de 18 personnes et 17 autres personnes vont être formées. Ce projet est possible grâce au soutien des fonds de solidarité privés mais aussi des dons de pièces de luxe par des ambassadrices. " C'est à la fois la Renaissance des vêtements mais aussi de vies humaines", affirme Henri Paul, à l'initiative de ce projet.

En résumé :
- Entreprise qui allie développement durable et insertion sociale et solidaire.
- Association loi 1901 créée en 2018.
- L'upcycling s'invite dans les maisons de luxe.

Site web : renaissance-project.org

Fitle, la solution pour bien choisir sa taille lors d'achats en ligne

Créée fin 2013, cette start-up propose aux e-commerçants spécialisés dans la mode - marque ou marketplace - une solution de recommandation de taille très précise. L'idée de ce service est venue du constat que les marques de textile proposent toutes des sizing différents et qu'il n'est pas évident pour un consommateur d'acheter sans avoir essayé un vêtement.

Fitle propose ainsi une même expérience d'achat en ligne qu'en magasin, avec un outil qui demande au visiteur son sexe, son âge, sa taille et son poids pour que l'algorithme ensuite lui recommande automatiquement la bonne taille de vêtements.

"Notre outil augmente la confiance du consommateur au moment de passer à l'achat, entraînant +14% de conversion et -25% de retours en moyenne chez nos partenaires", confie Charles Nouboué, président de Fitle. Ce service permet donc la réassurance car bien souvent, si une personne doute de la taille à commander, elle ne finalise pas son achat. Principaux clients : Givenchy, Balzac Paris, Undiz ...

En résumé :
- Un outil digital qui permet de conseiller les clients en ligne sur la bonne taille à choisir.
- 70 e-commerçants clients et une équipe de 15 collaborateurs.
- Sur le mois d'octobre 2020, l'outil a été utilisé 2,4 millions de fois.

Site web : fitle.com/fr/


Calchemise : une mode masculine moins conventionnelle

Adèle Fouquet a eu l'idée du "Calchemise" en partant du constat que les chemises et les caleçons sont conçus à partir du même tissu. C'est ainsi qu'est né ce concept unique où les deux pièces sont réunies dans un seul et même vêtement.

Pour les hommes, c'est l'assurance de ne plus jamais être débraillé avec la chemise qui sort et pour les femmes, un malin plaisir à voir une déclinaison masculine de la fameuse combinaison. L'objet est toutefois aussi pratique qu'original, avec une boutonnière classique et des boutons-pressions à l'entrejambe pour faciliter le passage aux toilettes.

"Le calchemise c'est l'extravagance dissimulée", clame la fondatrice de la marque. De cette première initiative est également née une seconde marque, à destination des femmes cette fois-ci, La Totale, qui propose des combinaisons et combishorts avec un système d'ouverture invisible à l'entrejambe pour que les femmes n'aient plus jamais à avoir à se retrouver nue aux WC.

En résumé :
- Un concept unique avec un modèle déposé.
- Plus de 4000 calchemises déjà vendues.
- Une mode masculine pratique et décomplexée.

Site web : calchemise.com

Le Closet : louer son look plutôt que de l'acheter

Fondé en 2014 par Ralph Mansour et Quentin Hayot, Le Closet est un service de location de vêtements grâce à un abonnement mensuel, à partir de 39 €/ mois. Les utilisatrices ont alors accès un dressing partagé géant en ligne, dans lequel elles sélectionnent des vêtements qu'elles reçoivent sous forme de box. Elles ont la possibilité de porter ces vêtements autant de temps qu'elles le souhaitent avant de les renvoyer. Les transports et le pressing sont compris dans l'abonnement qui est sans engagement.

Le Closet compte aujourd'hui une cinquantaine de salariés et plus de 70 000 femmes ont déjà testé ce service depuis sa création.

" Notre ambition est de révolutionner en profondeur le secteur de la mode, en imposant ce nouveau mode de consommation du vêtement : illimité, sans contraintes et plus durable. Il permet de renouveler sa garde-robe en continu", explique Lucinde Savatier, CMO Chez Le Closet.

En résumé :
- La mode par l'usage plutôt que par la possession grâce à la location.
- Un positionnement sur les vêtements du quotidien.
-Des vêtements grandes tailles et maternité sont aussi proposés.

Site web : www.lecloset.fr

Passionnée de veille et d'innovation, je suis à l'affût des dernières initiatives menées par les marques et enseignes ainsi que les nouveaux [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet