Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

LinkedIn est à l'écoute, Netflix resserre la vis, Meta mise sur les NFTs... Quoi de neuf sur les réseaux sociaux ?

Publié par Doriane Dos Santos le

Chaque semaine, nous vous proposons une plongée dans l'actualité bouillonnante des réseaux sociaux et de leurs nouvelles fonctionnalités. Au menu : les parents reprennent le contrôle d'Instagram, les lunettes connectées de Meta arrivent en France, Netflix resserre la vis.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les parents reprennent le contrôle des comptes Instagram de leurs ados

Après avoir été pointé du doigt concernant un manque de sécurité pour les plus jeunes, Instagram met en place plusieurs fonctionnalités permettant aux parents d'adolescents de prendre le contrôle de leur compte. Ces fonctions de contrôles parentaux arrivent pour le moment aux Etats-Unis, et devraient s'étendre dans d'autres pays dans les mois à venir. C'est dans sa vidéo habituelle qu'Adam Mosseri, patron d'Instagram, annonce les nouveautés liées aux contrôles parentaux.

Grâce à ces fonctionnalités, les parents et tuteurs auront accès au temps que leurs enfants passent sur Instagram, et pourront ainsi mettre en place certaines restrictions ; ils pourront également être notifiés lorsque que leurs adolescents signaleront un compte ; et enfin, des notifications régulières seront envoyées concernant les comptes suivis par les enfants, et les comptes qui les suivent en retour. D'autres fonctionnalités seront bientôt mises en place, comme fixer une heure à laquelle les adolescents ont le droit d'aller sur Instagram, ou encore permettre à plusieurs parents de gérer le compte d'un enfant.

Cependant, seuls les adolescents pour l'instant sont en mesure d'activer le contrôle parental. Dans les prochains mois, les parents pourront eux-mêmes l'activer, mais devront quand même recevoir une confirmation de la part de leur ado...

Le groupe Meta a également mis en place un contrôle parental pour la VR Quest, les parents et tuteurs pourront empêcher les adolescents de télécharger certaines applications, et plus tard, le groupe mettra en place une interdiction pour tous les enfants de moins de 13 ans qui souhaitent télécharger un contenu inadapté à leur âge. Par ailleurs, les parents et tuteurs auront accès à un tableau de bord sur l'application Oculus, afin de contrôler davantage l'activité de leurs enfants.



NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet