Pricing : quatre experts expriment leur point de vue

Publié par le
Pricing : quatre experts expriment leur point de vue

Je m'abonne
  • Imprimer

Julie Chambonnet, consultante spécialisée en consommation, chez Kurt Salmon : "Les vendeurs continuent de miser sur des promotions"

L'arrêt des soldes flottants et la remise en place de soldes fixes, désormais longs de six semaines, n'auront pas d'effet positif sur la consommation. Au phénomène que représentaient les soldes, s'est substituée une fatigue du consommateur: "Si vous dépensez votre budget de novembre à janvier au gré des promotions et des ventes privées, vous arrivez au moment des soldes en bout de course", analyse Julie Chambonnet, consultante chez Kurt Salmon. Perdus et prêts à tout pour retrouver un chiffre d'affaires correct, les commerçants développent des tactiques court-termistes. Ils continuent de miser sur des promotions (opérations éclair, ventes privées mais facilement accessibles pour qui sait trouver l'information sur le Net...), qui court-circuitent les soldes.

Une schizophrénie que le Black Friday et le Boxing Day, imposés en grande pompe cette année par de grandes enseignes (Fnac, Darty, Habitat...), illustrent à merveille. "Le Black Friday permet aux enseignes d'étaler leurs ventes de Noël et, in fine, de générer du chiffre d'affaires en novembre", continue Julie Chambonnet. Si ces opérations participent à l'augmentation de la pression commerciale, au final, " elles parasitent le système et la perception des clients ".
Lire la suite en page 4

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Philippe Crouzillacq, Amelle Nebia et Maud Vincent

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet