Recherche
Se connecter

Instituts d'études : quelles sont leurs offres phares en 2019 ?

Publié par Barbara Haddad le

L'hybridation des données on et offline est au coeur des nouvelles méthodologies d'études marketing : panorama des nouvelles offres proposées par les instituts d'études, en 2019, à l'occasion de la Journée nationale des études.

Je m'abonne
  • Imprimer
Un hub dédié à l'hybridation des données - OpinionWay

Créé il y a 18 mois, ce hub dédié à l'hybridation des données ambitionne d'accompagner les annonceurs dans notre environnement en pleine transformation : le fameux monde VUCA (Volatility, Uncertainty, Complexity, Ambiguity). "Hybrider nos données déclaratives d'enquête avec d'autres sources de données nous permet d'apporter un éclairage supplémentaire sur les problématiques que nos clients nous confient, d'en avoir une compréhension augmentée", déclare Philippe Le Magueresse, directeur général adjoint d'OpinionWay. Par exemple, injecter des données des navigations effectuées sur son smartphone permet de mieux comprendre la performance d'une application mobile : le niveau de recommandation de cette application dépend-il des rubriques consultées ou de l'utilisation d'applications concurrentes ? De nouvelles méthodologies permettent également de mesurer les émotions ressenties ou les motivations psychologiques des individus.

Ces données complémentaires facilitent aussi le passage à l'action pour nos clients. Ainsi l'hybridation de données déclaratives avec des données de CRM d'un retailer permet-elle d'engager des actions de marketing direct différenciées par exemple, selon l'image que le client a de l'enseigne. Autre bénéfice : Les nouvelles sources de données permettent souvent de disposer d'une granularité impossible à collecter via du déclaratif. Ces volumes importants de données facilitent la réalisation de modèles prédictifs ou explicatifs des comportements. Et ainsi de pouvoir simuler des scénarios, d'imaginer ce à quoi demain pourrait ressembler.

Plusieurs cas d'hybridation des données ont été testés l'année passée comme :
- l'intégration de données de géolocalisation,
- l'hybridation de données CRM mises à disposition par nos clients,
- l'intégration de données issues des tickets de caisse, permettant de mesurer l'impact d'une tendance sociétale sur les comportements réels des consommateurs,
- les données récoltées dans le cadre du web listening,
- l'analyse des comportements sur mobile,
- la mesure passive des comportements via la mise en place d'applications spécifiques, permettant de confronter le déclaratif à la réalité des comportements,
- l'intégration de la mesure de l'engagement émotionnel : analyse des émotions via du facial coding,
- la mesure des motivations implicites (psychologiques).

"Ces différents cas illustrent les trois grands bénéfices que peut avoir l'hybridation des données pour rendre les organisations de nos clients plus performantes : avoir une compréhension augmentée de leur environnement, pouvoir agir plus facilement et mieux imaginer l'avenir. Notre environnement marqué du sceau de l'incertitude appelle à cette hybridation : faire parler plusieurs sources de données est une façon efficace de réduire le risque dans les prises de décisions, d'identifier de nouveaux facteurs de différenciation sur des marchés saturés", conclut Philippe Le Magueresse.

Passionnée de veille et d'innovation, je suis à l'affût des dernières initiatives menées par les marques et enseignes ainsi que les nouveaux leviers marketing [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet