Extrême déploie un projet pharaonique pour Parc Astérix

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

 

En 2012, le Parc Astérix casse sa tirelire. Sa dernière attraction, Oziris, événement-phare de la réouverture du parc (lire aussi p. 52), lui a coûté 20 millions d'euros. Pour en faire la promotion, l'agence Extrême a mis au point une campagne 360 degrés.

Spot TV, spot radio, affichage digital en gare, refonte du site internet... Peu importe le média utilisé, la promesse est unique: «Vous n'êtes pas prêt d'atterrir». But de l'opération: élargir son public, plutôt adolescent, à toute la famille. Au total, pour cette saison, les budgets de communication médias s'élèvent à plus de 9 millions d'euros, dont plus des deux tiers ont été consacrés à l'affichage et au cinéma.

Un mois après le lancement de la campagne, le parc a déjà accueilli 200 000 visiteurs.

Je m'abonne

D. G.

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Média

Par La Rédaction

43 ans après sa création, la marque vestimentaire emblématique TBS entame un re-lifting complet de sa plateforme de marque au profit d'une vision [...]

Média

Par Fiona Gentilleau

Le 27 avril prochain, Emmaüs France va dévoiler son premier podcast intitulé "Un autre monde" et produit par le studio Ground Control. La série [...]