Anticalcaires, un marché atone

Publié par William Ramarques le

Je m'abonne
  • Imprimer

- 2009 ne sera pas un bon cru pour le marché des anticalcaires. Le recul de 4 % des volumes entre 2008 et 2009 confirme ce constat. A noter, tous les pays connaissent des évolutions négatives. La France (- 8 %) est le pays le plus touché. Un résul-tat d'autant plus alarmant que, parmi les cinq pays étudiés par Nielsen, elle contribue à un quart de la consommation, derrière l'Allemagne (35 %). La chute est moindre pour les variations en valeur (1 %). La Grande-Bretagne (2 %) et l'Italie (3 %) portent notam-ment ce résultat. En outre, la perte de vitesse de l'Allemagne reste mesurée (- 1 %). Le marché conserve tout de même un grand potentiel de développement dans la mesure où, pour l'heure, la dépense ne dépasse pas 1,3 euro par an et par habitant (France).

@ Source : Panels distributeurs Nielsen. Bases de données internationales harmonisées - circuits food et drug. Contact : Emmanuelle Guillaume.

@ Source : Panels distributeurs Nielsen. Bases de données internationales harmonisées - circuits food et drug. Contact : Emmanuelle Guillaume.

@ Source : Panels distributeurs Nielsen. Bases de données internationales harmonisées - circuits food et drug. Contact : Emmanuelle Guillaume.

Dans chaque numéro de Marketing Magazine, Nielsen fournit un éclairage sur l'évolution d'un marché de produits de grande consommation. Et ce, sur le plan européen, grâce à ses bases de données harmonisées, issues de ses panels distributeurs.

Je m'abonne
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Insights

Par Fiona Gentilleau

Keyrus, acteur en conseil de gestion de la performance notamment via la data et l'IA, propose une infographie sur les 5 tendances des bots en [...]