Spam : la Cnil dénonce cinq entreprises

Publié par le

A l'issue de l'analyse de l'opération "Boîte à Spam", lancée en juillet 2002 par la Cnil, celle-ci a réagi en dénonçant au Parquet cinq entreprises à l'origine des envois les plus massifs de "spams". Parmi elles, une américaine, great-meds.com, mais aussi quatre françaises : Le Top du X, Suniles, BV Communication et Alliance Bureautique Services.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Carrière

Par Floriane Salgues

Le Turing Club et Opinion Way révèlent leur première étude sur les salaires des experts data science en France, Data Scientist et Data Engineer. [...]