Lait : le marché ne bout pas

Publié par le

A la fin de l'année 2009, le marché du lait est en chute en valeur (- 12 %) mais enregistre une stagnation en volume (0 %). Toutefois, d'importantes disparités excluent le leadership d'un pays. Le marché semble dominé par la Grande-Bretagne, en volume (27 %) comme en valeur (30 %), mais il s'agit du pays qui enregistre l'une des plus fortes chutes en valeur (- 18 %). Les quatre autres pays observés ont d'ailleurs tous connu une baisse en valeur, le plus mauvais élève étant l'Allemagne avec une dégringolade de 20 %. La France, quant à elle, n'a subi qu'une chute de 1 %. Enfin, pour terminer sur une performance positive, l'Espagne et la France sont les seuls pays à connaître une progression en volume, avec respectivement 3 % et 1 %.

Dans chaque numéro de Marketing Magazine, Nielsen fournit un éclairage sur l'évolution d'un marché de produits de grande consommation. et ce, sur le plan européen, grâce à ses bases de données harmonisées, issues de ses panels distributeurs.

Sur le même sujet

Média

Par Thomas Loisel

Après une année 2017 morose et pour ne pas se laisser dépasser sur le digital, le groupe leader de la communication extérieure déploie une nouvelle [...]