Recherche
Se connecter

L'avenir de la planète impliquant, mais…

Publié par le

Si l'avenir de la planète est une vraie préoccupation pour la majorité des citoyens du monde, peu sont prêts à offrir leur temps ou leur argent au service de causes environnementales.

Abonnez-vous à partir de 16,20€
  • Imprimer


C'est la pollution de l'air qui arrive en tête des préoccupations environnementales des personnes interrogées (35 % en moyenne, 38 % en France), suivie par le réchauffement de la planète (25 % en moyenne, 30 % en France). 13 % des sondés en France citent la destruction des anciennes forêts et 11 % l'augmentation des déchets non recyclables. L'enquête montre qu'au niveau mondial, 60 % de la population souhaitent en apprendre plus sur l'environnement et sur les façons de le protéger. Les interviewés acceptant volontiers d'adopter un style de vie plus respectueux de la planète (59 %). Mais, dès qu'il s'agit de contribuer financièrement à une association pour l'environnement ou devenir volontaire, l'intérêt disparaît, avec respectivement et seulement 26 % et 15 % d'accord. 94 % des personnes interviewées sont d'accord pour dire que la préservation de l'environnement doit passer par une implication citoyenne. Mais les entreprises ont également leur rôle à jouer : 77 % estiment que “les entreprises polluantes doivent être verbalisées, même si cela doit mettre en danger des emplois”.

Méthodologie

Etude réalisée par Synovate auprès de 5 431 personnes dans 10 pays (France, Allemagne, Grande-Bretagne, Espagne, Egypte, Etats-Unis, Russie, Chine, Hong-Kong, Malaisie).

Anika Michalowska

La rédaction vous recommande

Par Easiware

Michel et Augustin cest une drole de tribu et une ambition vraiment pas banale faire sourire la planete en inventant des produits gourmands [...]

Sur le même sujet